Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/01/2011

Ecrire ou courir, j'ai choisi!

Cette semaine a été très chargée. A tel point que j'ai du faire un choix : j'écris une note où je vais courir... J'ai choisi d'aller courir, plutôt que de raconter ce que j'ai couru! Mais là, j'ai du récit à rattrapper.

Tout commence Dimanche dernier où, avec quelques autres 'bloggeurs', nous nous sommes retrouvés à Versailles, dans le parc du fameux chateau du même nom pour une sortie. Alors, on était plein, plein, plein.... :

Noostromo et Shuseth (les GO), Clara, Virginie, Christian, Christophe, Djailla, GregJulien, Kejaj, Laquathus, Maya, Philippe, Runmygeeek, Salvio, Sebrom. Et pour finir moi et mon cher et tendre. Ils ont tous déjà fait un compte-rendu, alors je vais faire ma feignasse et juste vous dire ce que j'ai ressenti : c'était super chouette de voir en vrai des gens dont je suis les aventures dans le monde virtuel d'ordinaire...

Mon seul regret c'est ne pas avoir fait vraiment connaissance avec tout le monde, y'a des prénoms qui m'échappent... et surtout comme je ne connaissais personne, je partais de plus loin.

Pour la sortie en elle-même, Chéri s'est retrouvé dans le groupe des rapides et il en a c*** pour suivre. En ce moment, il se la coule pépère, il s'efforce de faire deux sorties de 7km par semaine, c'est dire, et encore à un rythme de sénateur... Alors là, cela lui a débouché les artères!!

Moi, bien évidemment, j'étais dans le groupe des lents. Des lents pas si lents que ça d'ailleurs, on devait être pas loin des 10km/h quand même. Il fallait me prévenir que cela allait aller aussi vite, je me serait mieux préparée : la psychologie, c'est très important, non mais!!

En tout cas, je reviendrai!

Un peu moins de 10km   un peu plus d'une heure   environ 9.5km/h   9/10

Deux jours plus tard : je fais une petite sortie pendant ma pause du midi. Après Versailles passage en Egypte avec une toute mini-pyramide : 500m - 1000m - 1000m - 500m. Je suis assez contente de moi sur cette affaire, j'ai tenu de bonnes vitesses : 11,3 - 11 - 10,7 et 11,5km/h. Pas mécontente du tout. Faut juste que je vois pour mieux gérer les récups.

53'   8.18km   9.3km/h   8/10

Mercredi : séance le soir (et il fait encore nuit, et j'aime toujours pas ça!). Je pars dans l'esprit de faire quelque chose de trèèès lent. Mais bon, cela m'ennuie assez vite, du coup, sur la fin j'augmente le rythme : tous les 500m, je change d'allure, je passe ainsi d'allure 7' au kilo à 6'24, puis 6'04 et enfin 5'20. Y'a pas à dire, ça aussi, ça débouche les artères.

41'   6.2km   9.1km/h   8/10

Et ce soir : c'est sortie longue. Je pars dans l'idée de faire 1h30. C'est long, 1h30 d'habitude, mais là, j'ai rencontré des connaissances à mi-parcours, je me suis arrêtée quelques minutes (3-4 pas plus). Et comme une naze, au lieu de faire repartir mon chrono, je l'ai arrêté. Du coup, je me suis retrouvée à finir par faire une deuxième sortie de 45' après en avoir déjà fait une. Et bien, c'est 'rafraichissant' de voir que l'on a bientôt fini, 45' ça passe vite. Mon esprit avait complètement oublié qu'il en avait déjà fait autant (il a la mémoire courte, on dirait!).

48'+46'   7km+6.91km   8.8km/h+9km/h   8/10

Sur ce je vous laisse, demain je me lève tôt : on part en vacances! A nous la neige, le soleil, les tartiflettes, le saucisson, le beaufort, ...

Et puis j'oubliais :

Le 20 Février, je cours un 10km à Etampes. Pour info, vous voyez le point de rendez-vous de dimanche dernier, la gare RER de Versailles chantiers, et bien c'est la même ligne, mais tout à l'autre bout!

Et puis surtout : on est en finale, on est en finale, on est-on est- on est en finale!!! Tous devant vos postes dimanche à 17h30!!!

30/11/2010

Le bois, c'est dur

100_6775.JPG

Avec tout ça, je me rends compte que je n'ai pas parlé du match de samedi soir. Au final, je n'ai pas grand chose à en dire de plus que ce qui a pu être écrit ou dit par ailleurs... sauf que j'étais super bien placée pour voir tous les essais (sauf peut être le premier australien) et les transformations.

100_6780.JPG

Cherchez le ballon!

A part ça aujourd'hui, sur mon heure de midi, je suis allée courir un peu. Je ne savais pas pendant la sortie, si c'était le froid qui me donnait mal aux cuisses comme ça ou la course de dimanche ou la vitesse (j'aurais pas dû aller aussi vite, c'est une sortie où je n'ai rien travaillé), mais j'avais les cuisses et les mollets tous durs. Les mollets ont été sympas et ne faisaient pas mal, ils étaient juste comme du bois. En revanche, les cuisses, pouahhh! Et maintenant, je sais ... ce n'était pas le froid!

Je suis quand même allée au bout de mon heure. En faisant un effort, je suis même allée plus vite dans la deuxième partie que dans la première. Mais bon, ce n'est pas une sortie qui restera dans les annales.

1h   9,23km   9,2km/h   6/10

29/11/2010

Une course solidaire ou 'Comment j'ai couru avec un champion du monde'

Hier matin, après une nuit bien courte, mon premier réflexe a été de regarder par la fenêtre pour voir le temps. Pas de neige, pas de pluie, pas de vent, bon OK, je me lève sans traîner. Mine de rien, il est déjà 8h20 et le début de la course, c'est à 9h30!

la_mirabal_affiche_300xh.jpg

On est sur place à 9h00, on s'inscrit. Tiens le parcours a changé, ce n'est plus 2 tours du plan d'eau de la base de loisirs, mais 3 tours sur la base de loisirs. Histoire de voir combien il y a de participants, je me dirige vers le tableau des préinscrits, je prends une feuille au hasard et je compte. Et en comptant un nom m'interpelle : Kervadec, changement de colonne, prénom : Guéric. Ahhhhh! Cela ne vous dis peut être rien, mais c'est un grand (dans tous les sens du terme) bonhomme du hand français. Il vient de mettre un terme à sa carrière pro pour cause de blessure à l'épaule. Ahhhhh, il est là, il va courir!! Une de mes idoles!!!!

Revenons à la course. Il fait froid, il ne doit pas être loin de géler. Et pourtant, alors que tout le monde rêve de partir pour se réchauffer, le retard est décalé de 15'. Je me suis mise à la fin du peloton, mais pas dans les dernières positions comme je le fais souvent, un peu plus dans le peloton, histoire de profiter de la chaleur humaine de mes voisines (très peu d'hommes se sont inscrits). En visu, je LE vois, lui, mon idole. On ne voit que lui, ou plutôt que sa tête qui dépasse. Faut dire qu'il est bigrement grand, et costaud aussi. C'est pas le genre de type que l'on importune dans la rue. Et pourtant, il est super gentil et accessible. Je l'ai vu jouer un paquet de fois à Créteil, jamais il n'a refusé une photo ou un autographe à un petit minot.

Le parcours n'est pas à proprement parler difficile, mais il est plein de relances, de faux plats montants, de côtes (trois, d'environ 50m chacune), de virages, de courbes, de passages dans l'herbe bien grasse, mais au final, pas lassant du tout.

1ère boucle : dans le premier virage, je marche sur une racine et me tord la cheville, aïeee! je sens une décharge électrique, je continue mais pendant quelques mètres, j'ai eu peur. Finalement, cela passe. Je garde en visuel qui-vous-savez-maintenant. A chaque fois que le parcours monte un peu, je me rapproche tout doucement. Dans la deuxième côte, je le rattrape et le double dans la petite descente qui suit. Temps : 19'30

2ème boucle : Je zappe le ravitaillement et continue... je n'ai plus mon appui visuel, mais j'essaie de rattraper quelques dames, une après l'autre. Et cela commence à devenir dur... Temps : 19'

3ème boucle : Là, je m'arrête au ravitaillement et prend un peu d'eau, j'aurai bien pris un truc solide, mais il n'y a rien qui me plaise. Comme je suis quelqu'un de bien, je m'arrête même quelques secondes auprès de la poubelle afin d'y jeter mon gobelet (fausse bonne excuse pour reprendre mon souffle pendant quelques secondes). Pendant ce dernier tour, je souffre, je souffre, j'en ai marre, je ne m'arrête pas mais pendant un bon km, je me suis traînée et même faite redépassée par une dame que j'avais doublée un peu plus tôt. Et puis d'un coup, cela revient, dans une partie zig-zaguante qui est super agréable à courir, il faut chercher la corde, c'est marrant. La dernière montée est quand même difficile surtout que juste derrière, il y a l'arrivée. Temps de la troisième boucle : 19'30.

Temps total : 58'. En revanche, la distance ???. J'ai du mal à croire l'organisation qui nous dit 10,150km quand on attendait dans l'aire de départ alors que mon accéléromètre me dit 9,53km à l'arrivée. La vérité doit être entre les deux. Mais entre les deux, il y a un gouffre! Heureusement, que cela ne correspond pas à mon record.

IL a fini derrière moi, mais je ne sais pas trop combien. On n'a pas traîné, il faisait trop froid. Chéri a fait 44'. Les classements ne sont pas encore sur le net.

58'   Entre 10,15 et 9,53km   Entre 10,5 et 9,8km/h   8/10

 

Pas-de-melodrame_actus.jpgPalmarès de Guéric Kervadec :
Champion du monde (1995)
Médaille de bronze aux Championnats du Monde (1997)
217 Sélections
Ligue des Champions avec Magdebourg (2002)
Champion de France avec Vénissieux (1992)
Champion d’Allemagne avec Magdeburg (2001)
2 Coupes EHF avec Magdeburg (1999 et 2001)
Supercoupe d’Europe avec Magdeburg (2001)
4 Coupes de France (1991 et 1992 avec Vénissieux, 1994 avec Nîmes et 1997 avec Créteil)
Coupe de la Ligue Nationale avec Créteil (2003)

13/11/2010

En garde Etes vous prêts Allez!

Sans titre.JPG

Je suis en train de regarder la télé, et j'ai les yeux humides en écoutant la Marseillaise des épéistes français qui viennent de l'emporter après un match rempli de suspense.

Et cela me touche d'autant plus qu'hier, j'y étais dans le Grand Palais pour regarder toujours la même épreuve mais chez les filles avec Laura Flessel et Maureen Nissina. Elles aussi ont fait des matchs plein de suspense, mais elles ont perdu en quart de finale. Au final, elles ont du se contenter de la 5ème place.

C'est la première fois que j'allais voir de l'escrime "en vrai", et c'était vachement bien... Le cadre, l'ambiance, le sport aussi. Pour une première fois, je ne suis vraiment, vraiment pas déçue. En revanche, toutes mes photos sont pourries (pouhhh!), difficile de capter l'instant où une attaque se déroule, ou quand on y arrive que l'image soit nette.

Et alors côté course à pied :

  • une sortie mercredi après être rentrée de Chalon, j'ai retrouvée mon parc préféré qui n'était pas trop détrempé, pour une sortie sans vraiment d'envie, ni d'intérêt : 53'   7,72km   8,7km/h   6/10
  • 
  • une sortie hier après être rentrée de l'escrime. Je devais avoir un trop plein d'énergie à revendre parce que d'une sortie classique de 3/4h / 1h, elle s'est transformée en sortie longue. Je me sentais bien et je n'avais pas envie de rentrer, la tête toute encore remplie de ce que je venais de voir (et pourtant il faisait nuit et il y avait du vent) : 1h30   13,14km   8,8km/h   8/10