Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/10/2008

Dernier entraînement avant le grand jour

Tout doucement, cela se rapproche. Aujourd'hui, c'était donc mon dernier entraînement avant le grand jour. J'y suis allée ce midi. J'ai suivi scrupuleusement la dernière séance du plan :

21' échauffement (3km) + 6' à 10,2km/h + 5' footing + 6x100m à 12km/h [récup 100m]

Soit au total : 45'   6,54km   8,7km/h   FCmoy=164

J'aurai bien aimé faire plus, mais il ne faut pas que je me fatigue, c'est pas le moment.

Il fait un temps magnifique : un beau ciel bleu avec du soleil, pas de vent. Pourvu que ça dure...

08/10/2008

Pas de plaisir, juste de la souffrance

Y a des jours où rien ne va.

Hier fut un de ces jours là. Faut dire aussi que je n'avais pas mis toutes les cartes de mon côté :

Je suis allée courir après manger, dans le noir et sous la pluie...

Heureusement que cette semaine, c'est une semaine 'de jus' avant l'objectif, et que la séance était courte (je l'ai quand même un peu abrégée, pas bien mais pas assez de courage pour poursuivre un peu) :

25'   3.55km   8.5km/h

J'avais pas mis mon cardio, car la séance était trop courte et que donc cela n'aurait pas été représentatif.

03/10/2008

Avant Dimanche

Hier, je suis allée faire ce qui sera mon dernier entraînement de qualité avant le 20km de Paris.

Aujourd'hui ou demain, s'il ne pleut pas trop, j'irai peut être faire une séance cool d'une trentaine de minutes.

Donc hier, je suis partie sur l'heure du midi et j'ai fait des allers retours dans mon parc préféré. J'étais sensée faire des série de 300m, mais donc mon parc préféré, ça ne colle pas : il aurait fallu que je fasse des séries avec vent en pleine face. J'ai donc modifié les 12x300m en 6x520m.

Donc, j'ai fait :

15' échauffement + 6x520m (à 10.5km/h) [récup : 5'] + 6' (à 10km/h)

Au total : 1h   8.48km   8.5km/h   FCmoy=164

J'aime bien faire des séries de fractionné comme ça, la première série est en général dure à faire, mais les autres passent toutes seules. Les périodes de récup étaient trop longues mais pas question de faire des séries avec vent de face.

Le temps de prendre ma douche à la maison et déjà il en tombait de bonne douche, dehors.

30/09/2008

Juste pour le plaisir

Dans 5 jours, j'ai une course de 10km de programmée, et dans 12 jours c'est mon objectif de l'année.

Pas de doute, la course de dimanche prochain perturbe ma fin de préparation. Déjà que j'ai une séance de retard (il va falloir que je décide laquelle passe à la trappe, parce que si proche de la fin, je n'ai plus le temps de la rattraper), il va falloir en plus que je décide quelle séance la course remplace, et il y en a aucune qui y ressemble : trop court/trop long/trop rapide/fractionné.

En tout cas aujourd'hui (pendant l'heure du midi) je suis allée faire la sortie programmée, soit :

1h   8,34km   8,3km/h (trop facile, le calcul)   FCmoy=167

Pendant les 5 premiers km, j'allais plus vite. A partir du 6ème j'ai ralenti en prévion de la suite : un faux plat montant de 1km, suivi d'une cote de 700m. Les 400 premiers mètres de la cote, ça va, ensuite plus rien ne va : la pente s'accentue et avec elle la respiration s'emballe, le coeur aussi et les jambes tirent. Au final, j'ai fais la partie la plus difficile en marchant. Et même comme ça, mes pulsations étaient encore à 170.

Interrogation.jpg

 

Quand est-ce que je la passerai en courant tout du long cette foutue cote?

 

 

Il y avait quand même du plaisir, parce que j'ai courru pendant 50 minutes sans même penser à m'arrêter (en tout cas, pas avant la cote).

Il y a quelque temps de cela, je n'arrivait pas franchir le cap des 45 minutes. Pour la course à pied, tout est dans la tête.