Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/12/2009

Toujours en quête ...

Hier, je dis que je suis pas motivée, et aujourd'hui je retourne courir alors que j'y suis aussi allée hier. Alors, je suis motivée ou pas???

Bon faut dire qu'aujourd'hui, il n'y avait pas, mais vraiment pas, de raison de rester enfermée :

- voiture à disposition donc possibilité de rentrer à la maison entre midi et deux,

- température agréable (12°C),

- temps sec.

J'ai ENFIN pu programmer une de ces sorties du midi comme je les aime. Qu'est ce cela fait du bien, à la fois pour le corps et pour l'esprit. Cela fait un bon moment que je n'avais pas été aussi efficace un après-midi au taf. En plus cela tombe bien, avant la fin de la semaine, j'ai un truc à finir.

Avant de sortir, j'ai replacé correctement mon accéléromètre sur ma chaussure et ... je me suis surprise à aller super vite (bon d'accord, tout est relatif), mais je pense que c'est parce qu'il était mal mis qu'il me mettait des distances/vitesses que j'estimais fausses. Un de ces jours, faudra quand même que je fasse MON parcours dont je connais bien la longueur pour vérifier la calibration. A moins qu'à Baldersheim, il y ait une piste d'athle ouverte à tous... Eh oui, mon dernier déplacement de l'année commence bientôt. Samedi, Dimanche ou Lundi, tout dépendra de l'éclaireur parti hier qui doit m'informer du jour où je deviendrai indispensable (un concept que je n'aime pas, ça : être indispensable à mon boulot...).

55'   8.02km   8.7km/h   pas de cardio

10/12/2009

Quand la motivation n'est toujours pas au top ...

192_motivation.gifJ'ai fait le bilan de mes km parcourus ces derniers temps, c'est vraiment la cata : 62km en octobre, à peine plus en novembre, et pour décembre, il semble aussi que ce sera de ce même ordre de grandeur.

Depuis les 20km de Paris, ma motivation est vraiment pas très forte, je ne sais pas pourquoi en fait. Parce que à côté de ça je pense toujours CAP, à mon programme de l'année prochaine, je passe toujours autant de temps à lire les blogs des uns, des unes et des autres, ... Mais quand mon tour à moi arrive de sortir, je me débrouille toujours pour trouver une bonne excuse. En ce moment, ma principale c'est la nuit ...

Par exemple, encore hier soir : je sors du boulot pas trop tard en me disant que c'est une bonne occasion. Pendant le trajet dans le bus, je me dis qu'il fait quand même bien nuit, et puis aussi un peu froid, ah oui, et puis il y a aussi une petite bruine. Avant même d'être rentrée chez moi, j'avais déjà décidé que finalement je n'irai pas! Une fois à la maison, il y avait un mot de mon Chéri sur la table qui me disait qu'il était parti et qu'il ne rentrerait pas avant 19h15. Et du coup, j'y suis quand même allée, parce que attendre toute seule à la maison, bof!

C'est vraiment du manque de motivation, parce qu'une fois dehors, il ne faisait pas si noir que cela en choisissant un parcours correctement éclairé, il ne faisait pas froid, et la bruine était plutôt raffraichissante. Et mes jambes sont plutôt d'accord, mon coeur aussi et mes poumons aussi, c'est juste mon cerveau qui est au ralenti...

45'   6,4km   8,5km/h   pas de cardio

04/12/2009

En accélération

Après avoir longtemps hésité hier soir (j'y vais, j'y vais pas, y fait froid, y pleut pas, vendredi j'irai pas, j'ai envie, j'suis fatiguée, ...), finalement je suis sortie.

J'ai fait un test avant de partir : plusieurs cloche-pieds et pas de problème donc j'y go. J'avais envie de mettre un peu de rythme. J'avais donc prévu de faire deux fois 1km en accélérant progressivement de ma vitesse semi à ma vitesse 10km. Et tout cela devait donc coller nickel avec mon tour de 35'...

Je ne suis pas blonde mais il faut croire que j'ai du potentiel. Quand j'arrive à un croisement, qu'il y a des voitures et que je ne peux pas passer, je m'engage dans la rue en courant, quand le passage est libre, je traverse et je reviens sur mes pas pour poursuivre mon chemin. Jusque là, c'est bien.

Le problème c'est que j'ai fait ça aussi dans la rue ou je devais vraiment tourner et pas continuer tout droit. Du coup, je me suis retrouvée à aggrandir mon tour, et pour pas trop l'aggrandir à passer dans des rues où je n'avais jamais mis les pieds (heuu..., c'est pas les cités 'chaudes' de Vitry, ça????).

Du coup, j'ai même pu placer une troisième série.

42'   6,27km   9,0km/h   pas de cardio

Et dans le détail : 2km à environ 8,4km/h, puis 3x [500m à environ 9,4km/h + 500m à environ 10,4km/h + 500m à environ 8,4km/h].

Aujourd'hui c'est repos (ou peut être stepper devant la téloche) car demain j'ai téléthon...

 

02/12/2009

Deux sinon rien!

On dirait bien que je suis repartie pour un haut depuis le début de la semaine : deux entraînements sans forcer et pas de douleur.

Le premier lundi soir après le travail. Je suis partie alors qu'il pleuvait à peine : une toute petite bruine normande, pas plus, et j'ai fini sous des seaux d'eau. La question de me doucher ou pas une fois rentrée à la maison mais même venue à l'esprit!

50'   7.17km   8.6km/h   pas de cardio  : je suis partie tout doucement (à peine 8km/h) et j'ai accéléré progressivement en même temps que la pluie qui me tombait sur la tête.

Le deuxième ce matin (j'ai posé ma matinée). Il fait froid, c'est mouillé par terre mais c'est sec.

1h01   8.85km   8.7km/h   pas de cardio : j'ai gardé la même vitesse tout le temps et j'ai fini par une côte (d'où le 01' parce que je ne voulais pas m'arrêter à 10m du haut de la côte).

Je me rends compte d'une chose : plus je vieillis, plus je deviens frileuse! Lundi, j'ai eu un de ces froid aux oreilles, brrrr!! Rien que le fait de rentrer les mettre au chaud ensuite à la maison était douloureux. Et donc ce matin, j'ai passé un bon quart d'heure à chercher mon buff, mais vraiment à bien le chercher. J'ai fini par le trouver dans la poche de ma doudoune dont je me sers seulement au ski. Cela faisait donc 8 bons mois que je ne m'en étais pas servi!