Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/05/2010

C'est la fin...

C'est dingue, mais j'ai hâte que le marathon se passe, j'en ai marre de faire la préparation : trop longue, trop chronophage, trop ... ou pas assez de libertés possibles. Pourtant, au début, j'étais vraiment motivée, mais là il y a au moins trois semaines de trop. Je ne sais pas si je recourrai un marathon un jour, mais en terme de prépa, je ne referai pas la même chose. Je crois qu'en ce qui me concerne, le plus pénible à supporter, c'est de ne jamais pouvoir faire ce que j'aimerai faire au moment où j'ai envie de le faire.

Alors, pour finir la semaine dernière j'ai fait deux sorties : une toute petite et une très longue. La plus petite et la plus longue de la prépa en fait.

Pour la petite, je me suis fait plaisir : je suis partie à allure marathon et j'ai accéléré tout du long pour finir le dernier km au dessus de mon allure 10km. C'était juste pour mon plaisir :

35'   5,6km   9,6km/h

Pour la sortie longue, j'ai gardé la durée totale mais je n'ai pas respecté scrupuleusement le programme. Les séries de 1000m se sont transformés en fartlek en fonction du vent et de mon envie à un moment précis. Pour cette sortie je m'étais lancée un défi à la con, du genre "Si tu va au bout en ne marchant que pour boire/manger, ton marathon se passera bien". Du coup quand j'ai eu mal au genou, j'ai continué et aujourd'hui il est douloureux. J'espère que mon entêtement n'aura pas de conséquence trop grave.

2h40   22,5km   8,4km/h

Et j'ai fini! Même si les quarantes premières et les quarantes dernières minutes m'ont paru infinissables...

Aujourd'hui, c'est repos. Demain séance de 1h30. Et après toutes les dernières séances feront moins d'une heure.

Et le plus important : après-demain début des vacances et direction le Danemark!

pt1094.jpg
La petite sirène dans le port de Copenhague

06/05/2010

Plus que 17 jours!

Tout doucement, je continue de faire descendre le nombre de séances avant le grand jour : plus qu'1 difficile, 2 moyennes et 5 faciles.

Hier soir, c'était une facile, alors il n'y a pas grand chose à en dire, les courbatures de la veille ont été vite oubliées. Et puisque mon Chéri m'a rejoint en cours de route, j'ai même accéléré sur la fin.

55'   8,26km   9,0km/h

05/05/2010

Bof, bof, bof

Pour finir le programme de la semaine dernière il me reste la sortie longue à faire. Mais elle est longue et difficile car il doit y avoir des séries de 1000m dedans. Rien que le fait de regarder par la fenêtre, et je me demande si je la ferai cette sortie : Il y a trop de vent. Je me donne jusqu'à dimanche, sinon tant pis pour elle!

Du coup, je décale tout : hier soir je me suis donc retrouvée à faire une sortie moyenne à vitesse moyenne. Même avec le vent, cela reste réalisable.

1h30   13,14km   8,8km/h

Seul hic, en rentrant à la maison, je me suis posée pour regarder Dr House, en me disant que j'irai à la douche pendant la pub (cela à quelques intérêts!), mais la remise en route à été dur. Rien que le fait de se relever, ouille ouille ouille partout! Et ce matin, pareil, je me sens toute courbaturée...

03/05/2010

Un pied en Savoie

La fin de semaine a été chargée, sauf au niveau course à pied, où j'ai pas fait grand chose...

Mercredi soir : concert au Bataclan de K's Choice. C'était super bien même si on crevait de chaud dans la salle. Du vrai bon rock!

De Jeudi à Dimanche : direction la Savoie, d'abord chez le notaire, puis dans notre tout nouveau 'chez nous pour les vacances quand on veut'. De la trilogie classique "nettoyage/tri/poubelle", on n'aura pas eu trop à insister sur la partie nettoyage (c'était clean quand on est arrivé) mais on a bien avancé sur le reste et sur les prises de dimensions des meubles que l'on voulait remplacer. La plus mauvaise surprise restera la cabine de douche de la salle de bain qui fuit de partout! Il ne nous reste plus qu'à faire les démarches pour l'électricité, l'eau, ... , puis choisir des peintures (j'aime pô le jaune), des rideaux (j'aime pô le jaune), un canapé (j'aime toujours pô le jaune), ... On fera ça tout doucement au fil de l'été.

Et les 4 jours là-bas, même avec la pluie, c'était super bien. Alors les deux premiers jours où il a fait beau, je vous laisse imaginer! C'est dans ces moments que je ne regrette pas de ne pas être une 'cigale'...

Avec ces bonnes préoccupations en tête, j'ai réussi à faire deux petites séances de cotes (pas réussi à trouver un endroit plat sauf à faire le tour d'un petit groupe de chalets), je suis restée uniquement sur du bitume même si j'ai tenté un petit sentier pas très longtemps, jusqu'à ce que mes chaussures fassent floc-floc en fait :

36'   5km   8,3km/h

50'   6,97km   8,3km/h

La gestion des montées, c'est quand même un boulot complètement différent du plat. Là je m'en suis bien rendue compte. C'est clair que l'effort n'est pas du tout le même.

272157[1].JPG
Quelque part sur cette photo, se trouve mon tout nouveau 'chez nous pour les vacances quand on veut', juste devant le Mont Blanc