Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/10/2010

Même sans inspiration pour un titre, on peut faire quelque chose de long

Sans titre.JPGCette semaine, je suis de retour à chalon sur Saône, toujours en formation. Sauf que là, je suis directement concernée par ce que je vois et que c'est nettement plus intéressant que la semaine dernière.

Le truc chouette avec la province et les formations, c'est qu'à 17h, tout est fini et qu'à 17h10, je suis à l'hôtel. Cela change des rythmes parisiens! Du coup, j'ai du temps pour courir avant que la nuit tombe (car j'aime pôôô courir de nuit...). Un petit tour sur Google earth avant de partir pour voir où je pourrai aller et mon choix se porte sur un parc pas trop loin de l'hôtel, je repère aussi du ciel le chemin pour y aller et je me décide à me préparer pour partir.

Mais là, petits problèmes. Quand je voyage en train, je prends le minimum d'affaires parce que trimbaler une valise dans les transports en commun parisiens, cela me saoule au possible, donc je fais léger. Mais du coup, j'ai tellement fait léger que j'ai oublié quelques trucs, du style tee-shirt et 'technologie embarquée' (pourtant, je les ai préparé, mais j'ai du les laisser dans un coin). Je me débrouillerai sans, faudra bien. Tant que j'ai des runnings! Du coup, je ressors la tunique que j'avais mise la veille de mon linge sale (sous mon coupe vent, elle ne se verra pas), et je me contenterai de mon téléphone (qui ne fait pas grille pain) pour avoir un temps. Un petit peu de régression, cela ne fait pas de mal!

Ce parc, il est pas mal, en plus il y a des bornes tous les 100m. Le tour fait 800m, j'ai comme ça un minimum d'information sur la distance et la vitesse que je tiens. Il est plutôt plat même si sur une centaine de mètres, cela monte légèrement. Mais tellement légèrement que je n'ai pas trouvé la descente correspondante. Je me décide pour en faire 10 tours, ce qui avec l'aller et le retour devrait me faire une dizaine de km. Finalement, comme la nuit n'est pas pressée ce soir, j'en ferais 11.

J'ai eu un peu de mal à passer le cap des 45 minutes. C'est courant chez moi, ce cap. On m'avait donné une explication à un moment comme quoi c'était le changement de mode énergétique (passage des glucides aux lipides). Mais faut bien avouer que je n'en sais rien. Une fois passé ce cap, pas de problème. Pas de douleur, nulle part, pas soif, pas faim (de toutes façons, je n'ai rien avec moi) et pas de pause, tout en continu!

1h13   environ 11km   environ 9,0km/h   7/10

23/10/2010

Des petits plaisirs

Sortir courir sous un beau soleil d'automne. Le voir se coucher.

Se sentir bien.

Courir sans stress ni pression.

Oublier le temps qui passe.

Dire bonjour aux gens.

Accélérer progressivement, se sentir capable de le faire encore...

Se sentir capable de continuer encore et encore et encore...

10.13km   1h10   8.7km/h    9/10

Et dimanche, si tout va bien, participer aux 10km du XVème avec Chéri (qui rechausserait alors pour la première fois depuis Millau, il y a un mois...).

19/10/2010

Le long de la Sâone

Cette semaine je suis en déplacement pour le travail. Pas cool les déplacements quand on n'est pas sûr de pouvoir rentrer à la maison une fois la semaine finie. Train? Pas train? Voiture? Essence? Pas essence? Bref, j'ai été prévoyante, et j'ai pris des affaires pour deux semaines.

J'ai passé toute la journée à grelotter : on est en formation dans un méga grand entrepôt, ouvert comme un moulin à vent. A part la pluie, on n'est pas protégé de grand chose. J'avais été prévoyante en prenant ma polaire, mes gants et mon écharpe, si j'avais su j'aurais aussi pris mon anorak!

Pour me réchauffer, je suis sortie faire mon entraînement du jour. Toujours rien de planifié, juste envie d'avoir chaud rapidement et de ne pas me faire rattraper par la nuit. Du coup, je me suis contentée d'une toute petite sortie à un rythme assez soutenu le long de la Saône.

41'   6,55km   9,6km/h

Tiens, va falloir que j'invente une échelle du 'plaisir en cap', histoire de quantifier cela. Ma sortie du jour mérite bien au moins un 8/10... Demain, si je m'ennuie en formation (cela a vraiment été le cas aujourd'hui), je m'y mets!

18/10/2010

Souvenirs

Ce week-end j'étais dans ma campagne normande d'origine en pélerinage chez mes parents. J'aurai du courir pour soutenir Marie à distance dans son premier trail. Mais bon, dans ce coin de la Normandie, ce week-end, il n'y avait rien.

Alors à la place, je suis allée sur la piste de mon enfance, celle où déjà à l'époque, je faisais des tours pour mes cours de sport quand c'était l'époque de l'endurance. Moi, quand j'étais petite, j'ai eu une période où je détestais ça, puis après une période où j'aimais bien ça. La différence entre les deux : mes résultats au cross de l'école : avant-avant dernière en 6ème et 9ème en 3ème. Entre ces deux courses, j'avais commencé le handball en club, et j'avais pris plaisir à faire du sport. A tel point, que je m'entrainais même des fois à la maison, avec ma chienne en faisant des tours de jardin. A l'époque, je n'avais pas le droit d'aller sur la route toute seule et du coup, il me restait le tour du jardin (il était grand quand même).

Je me souviens avoir eu 20/20 à chaque fois que c'était l'épreuve d'endurance au collège ou au lycée. Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai le souvenir d'avoir fait 16 tours du Champ de Mars (c'est le nom du stade en question) en 20' en 2nde pour avoir 20. C'était juste ce qu'il fallait! Mon gros dilemme en ce moment, c'est quelle est la longueur de cette piste? J'ai toujours cru qu'elle faisait 200m. 16 tours = 3200m = 9,6km/h. Mais maintenant, je n'en sais plus rien! Si j'en crois mon accéléromètre, il me dit que le tour fait 190m. Mon ressenti aussi. Cela n'a l'air de rien, mais 10m sur un tour, c'est 50m au km, 500m sur 10km!! C'est énorme!! Et puis quel est l'intérêt de faire une piste de 190m? Il n'y avait pas assez de budget pour faire 10m de plus?

Trève de bavardage, hier matin, j'ai couru sur la piste de mon enfance, j'ai fait un peu plus de 10km, en courant n'importe comment, un coup lent, un coup vite au gré de mes envies, en faisant des pauses (oui, DES pauses) quand j'en avais envie. Il y avait du soleil, même s'il faisait froid, mais c'était super agréable. Je suis contente, tout va bien!

1h07   10,18km   9,1km/h si j'en crois mon accéléromètre    (10,7km et 9,6km/h en mettant 200m au tour, mais je n'y crois pas!)