Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/12/2010

Des petits trucs sans importance

Il reneige sur la région parisienne. Pas beaucoup de par chez moi, mais c'est depuis ce matin en continu. En plus, il y a du vent. C'est ce même vent qui m'a fait réflechir à deux fois ce matin avant de partir courir.

Il fait claquer les volets et siffle dans les arbres. Le déclic qui m'a enfin décidé, c'est de voir un coureur dans la rue filer à grandes emjambées les jambes nues...

J'ai eu froid pour lui, et j'ai arrêter de réfléchir pour me préparer. Dès les premières foulées, j'ai eu l'agréable surprise de voir que le vent n'était en fait ni aussi fort, ni aussi froid que ce que je croyais.

J'ai lu dans le dernier Jogging un article sur 'courir 6 fois dans la semaine' avec un programme type. Comme je suis en vacances, je me suis dit que j'allais essayer, sauf que j'ai neuf jours pour le faire, ce qui est quand même plus simple. Comme ça, je peux gérer au mieux les impondérables, du style lendemain de réveillon ou neige!

Donc au programme du jour, c'était de l'endurance. Cela démarre cool! Je suis partie à l'aventure au niveau parcours : dimanche dans notre ballade remplacement-de-course, on était allé dans un parc que je ne connaissais pas, pas très loin de la maison pourtant, et je m'étais dit qu'il mériterait un deuxième examen sans neige. Et donc je suis passée par là, en revanche, je n'y retournerai certainement pas, il n'est pas adapté pour la course à pied, à moins de quitter le chemin et d'aller courir dans l'herbe. Ce détour aura quand même eu l'avantage de faire passer la première moitié de la sortie à vitesse grand V. Pour la deuxième partie, je suis retournée sur mes terres habituelles. Il y avait une toute fine couche de neige, elle laissait encore voir la couleur du sol. Cette partie là est aussi passée rapidement, je ne sais pas pourquoi, j'étais perdue dans la contemplation des empreintes de semelles de deux autres coureurs, enfin surtout un. Il m'a semblé reconnaître une empreinte de Pégasus, et ce n'est que bien plus tard que j'ai eu enfin la confirmation qu'il en portait. J'aime bien aussi mes empreintes de semelles à moi, cela fait une petite étoile sur la plante du pied. Les miennes sont très belles! Voilà, j'ai laissé complètement mon esprit divaguer sur des petites choses sans importances.

1h   8.74km   8.7km/h   7/10

Demain séries de 500m au programme!

16/12/2010

Corrida de Thiais

Sans titre.JPGDans 3 jours, c'est la Corrida de Thiais, et les préparatifs commencent :

- la tranchée qui avait été creusée dans la rue où a lieu le départ est en train d'être rebouchée

- le matériel de sono arrive dans le palais des sports

- les barrières arrivent également elles aussi

Il ne manque plus que le marquage au sol et les coureurs pour que l'on s'y croit pour de vrai.

De mon côté aussi, j'avance dans ma prépa : hier, je suis allée m'acheter des accessoires histoire d'égayer un peu ma tenue. Je ne serai pas déguisée mais au moins, j'aurai dans les cheveux de quoi faire penser à Noel. Et puis aujourd'hui, j'ai fait une petite séance de cotes. Il y a une boucle pas loin de chez moi de 750m et composée pour parties égales de montée/descente/plat. J'en ai fait 6 tours sans aucune pause, mais avec des jambes de plus en plus lourdes à chaque passage. C'est simple, lors du dernier tour, j'avais l'impression de courir affaissée, comme si mes jambes ne pouvaient plus me porter.

La dernière fois que j'avais tourné sur ce parcours, j'en avais fait 6 aussi, mais avec une pause dans le 4ème. Je ne suis pas sûre d'avoir progressé, mais j'aimerai le croire. C'est qu'elle me fait peur la cote de la corrida dans 3 jours. Normalement, je suis capable de la monter sans m'arrêter, mais après je n'arrive pas à relancer! J'ai un peu les chocottes...

35'   5,19km   8,9km/h   6/10 (j'aime pô les cotes)

15/12/2010

Souvent femme varie

givre1280.jpgSouvent femme varie. C'est un adage bien connu.

Alors, moi, hier, finalement, je suis allée courir dans la froideur de la pause du midi, dans mon petit parc près de chez moi encore tout givré.

J'avais prévu de courir assez longtemps en endurance. Et là encore femme varie. Au bout de 33', j'en ai eu marre, mais marre de cette allure endurance, le temps passait vraiment pas assez vite!... Je me suis arrêtée et j'ai réfléchi à ce que je pourrai faire à la place. Du coup je suis repartie pour quelques séries de 500m. Et là du coup, cela passe beaucoup plus vite, entre les 'vites' où j'essaie de me concentrer et de m'appliquer et les 'lents' où j'essaie de récupérer et où le temps passe trop vite. La fin de la séance est arrivée sans même que je m'en rende vraiment compte. Au final, j'aurai fait 2,5km de 'vite' à ma vitesse 10kil.

Ensuite direction la douche puis retour au boulot. J'ai eu de ces courbatures pendant l'après-midi! Je ne comprends pas vraiment pourquoi, mais elles étaient bien là.

1h   9,19km   9,2km/h   7/10

13/12/2010

L'hiver est là

Je suis en train d'entrer en hibernation, pas comme une marmotte qui a un moment donné se dit qu'il est l'heure d'aller se coucher, non, moi, c'est tout doucement. Je n'arrive plus à me motiver pour sortir de nuit dans le froid.

Tiens par exemple ce soir, j'aurai pu faire une belle sortie : je suis célibataire pour la soirée, mais non, pas possible. Faut dire aussi que d'avoir fini le trajet à pied pour rentrer à la maison plutôt que d'attendre le bus encore plus longtemps doit y être pour quelque chose.

Et puis la semaine dernière aussi, deux jours j'ai pu aller courir. Un midi, j'ai fait 35' et j'ai abandonné transie de froid par la pluie glaciale qui me tombait dessus.

Et puis aussi toujours la semaine denière, après que le chaos se soit abattu sur l'Ile de France, j'ai fait une autre tentatie. 15' j'ai tenu à courir dans la neige. Pas plus. Elle était toute pas praticable, et j'ai préféré abréger plutôt que de me casser les chevilles ou les poignets.

Pas bien fameux tout ça ... mais j'assume pour le moment. On verra bien comment se passe ma dernière course de la saison dimanche prochain. [Au fait, quelqu'un vient à Thiais pour la corrida du même nom? Elle est moins réputée que celle d'Issy, mais il y a aussi du monde]. Et puis ensuite, je pense que ce ne sera pas beaucoup mieux jusqu'à ce que les jours rallongent. J'ai déjà survécu à plusieurs hivers, je survivrai aussi à celui-là, c'est juste que je vais lever le pied un moment. Voire un bon moment et me contenter de sorties le week-end et peut être en journée si j'arrive à y caser un entraînement. Et puis on verra plus tard pour l'année à venir.

100_6817.JPG

Ce week-end, j'aurai du participer à la corrida d'Issy, finalement, j'ai eu un changement de programme et ... je suis allée skier sur les premières neiges de la saison. C'était trop bien!

Prochaine escapade à la montagne : pour le nouvel an!

En attendant ces trois longues semaines, je vous fait partager une photo de ce week-end : vue depuis notre chambre au petit jour avec la Pierra Menta (la petite 'dent' à droite du sapin) et une étoile (ou planète?) bien visible.