Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/01/2011

J'arrête de faire n'importe quoi!

Aujourd'hui, le mot d'ordre pour ma séance, c'était MAITRISE de la vitesse. Je suis partie pour un tour d'un peu plus de 7km dans l'idée de partir doucement puis d'accélérer progressivement en respectant des allures!

chrono_3.jpgDonc les trois premiers km, je visais du 7' au kil : j'étais un chouilla plus rapide mais pas trop, du style 6'50.

Quatrième km, je m'autorise à accélérer légèrement : pour 6'45 visé, je fais 6'40.

Cinquième, toujours en accélérant : 6'30 visé, 6'28 réalisé.

Sixième : 6'15 visé, 6'10 réalisé.

Septième : je commence par 500m plus lent (je suis en train de m'asphyxier) en revenant à un rythme de 7' au kil et je finis jusqu'à la maison en visant et réalisant du 6'.

Je suis contente de moi, j'ai fait ce que j'avais choisi de faire. En plus, je n'ai pas répété les erreurs de ma dernière sortie. Et c'est super grisant d'accélérer en cours de séance!

Tout est parfait me direz-vous.

Et bien, non, pas tant que ça... Parce que le tour que j'ai fait, je connais parfaitement sa longueur, c'est 7,2km et pas 6,93 comme me le dit mon accéléromètre. Alors 0,3km d'écart, cela peut paraître peu, mais cela fait presque 1/2 km/h et pour quelqu'un qui ne va pas vite comme moi, cela fait environ 18'' de moins à enlever à chacune de mes allures... Pas étonnant que je m'asphyxiais!

En conclusion, je suis une fois de plus allée trop vite...

46'   7,2km   9,3km/h   7/10

J'suis contente quand même, faut pas croire. Faudrait juste que j'arrête de changer mon accéléromètre de runnings en permanence, ou alors faire attention de bien l'installer!

10/01/2011

2011 ne pourra qu'aller en s'améliorant ...

... j'ai fait ma première sortie de l'année et bah, ... c'était une belle catastrophe!

Avant de partir, j'avais cette petite appréhension au fond de moi comme après chaque interruption. Où je me dis que je me suis arrêtée trop longtemps, que cela va être difficile de reprendre, que je ne vais plus savoir rien faire, etc, etc, etc... Et pourtant, je ne me suis arrêtée que 9 jours, et je ne suis pas restée sans rien faire, même si faire du ski n'a pas grand chose à voir au niveau de l'effort, surtout le ski alpin!

Et puis la sortie en elle-même, un vrai cumul de choses à ne pas faire...

Partir trop vite, en être consciente, mais ne pas réussir à ralentir avant d'exploser...

Avoir une sensation de soif rapidement, trop rapidement. J'ai bien penser à petit-déjeuner mais je n'ai rien bu (boire le matin pour moi n'est pas systématique, moi qui n'aime ni le thé ni le café). Et surtout aucun point d'eau sur mon parcours...

S'arrêter (souvent), marcher (souvent), et repartir trop vite (toujours)...

Etre restée dans les habitudes de la fin d'année : il fait froid, il faut se couvrir. Mais là, non, ce n'était vraiment pas la peine...

1h05   10km   9,1km/h   3/10

En résumé : sortie à oublier même si elle me permet d'ouvrir le compteur 2011!

31/12/2010

Voilà, c'est fini pour 2010!

decor-textile-1001-nuits-pour-nouvel-an-3.jpg2010 fini, vivement 2011!

Pour cette fin d'année, je range mes valises d'un séjour en Normandie dans ma famille pour les reboucler pour faire la même chose côté belle famille avant de partir skier quelques jours.

Côté course à pied, durant ce séjour normand, je ne serai pas allée au bout des '6 entraînements en 7 jours', je me suis contentée d'en faire 5 en 8 jours. C'est déjà pas mal. Les derniers entre réveillons :

  • 27/12/10 : 1h15   11.45km   9.2km/h   8/10   La séance qui devait être un simple footing a été légèrement modifiée : démarrage en footing pendant 5km, passage en allure semi pendant 4km et la fin en allure 10km. Je suis rentrée vannée mais contente!
  • 28/12/10 : 55'   8.12km   8.9km/h   7/10   Séance respectée à la lettre ... ou presque. Il s'agissait de faire des cotes, j'ai tout bien fait et sur le chemin du retour, j'ai fait le dernier km à fond. Cela a bien fait chauffer les cuisses!
  • 30/12/10 : 1h25   12.92km   9.1km/h   7/10    La séance la plus difficile de cet enchaînement, avec 3 x 2000m. Finalement, je m'en sors pas si mal que cela, sauf que les dernières minutes ont été longues, très longues, trop longues! Et surtout, la douleur récurrente que j'ai au niveau de la hanche est revenue. Je n'en parle pas souvent ici parce que c'est une petite douleur qui, en général, arrive pour me rappeler que j'en fait trop. Une seule fois, elle était trop forte pour que je coure. Maintenant, j'ai appris à la connaître et au moindre signe, je lève le pied. D'où l'abandon de la dernière séance.

Cette dernière séance m'a aussi permis de remplir mon dernier objecif de l'année : j'ai fait plus de km en 2010 qu'en 2009! Youpie! Bon d'accord, il aura fallu attendre la dernière séance...

Pour 2011, je commence tout doucement à établir mon programme. Il y aura deux périodes distinctes :

  • 1er semestre : Objectif Record 10km
  • 
  • 2ème semestre : Marathon New-York

Ma première course de l'année devrait être le 20 Février pour un 10km à Etampes (91). En attendant, je vais commencer 2011 avec une semaine sans running, mais avec beaucoup de ski!

Et puis pour ce soir, je vous souhaite à tous :

34194713.gif

PS : j'aurai aimé mettre un petit mot à chacun pour Noel, mais dans ma campagne normande, je n'ai pas de web, et ici à la maison, il y a ce p**** d'ordinateur qui n'arrête pas de planter!

 

24/12/2010

Sortie de réveillon

Il neige encore sur la région. La neige d'hier est aussi encore là. Difficile de trouver un terrain de jeu qui réunisse les conditions idéales pour faire les séries de 500m qui étaient au programme. Après avoir cherché pendant ce qui était mon échauffement, j'ai fini par renoncer et donc je me suis contentée au final d'un footing dans les 2cm de poudreuse qui recouvre le sol.

Cette sortie est bien passée, hormis le fait que quand il fait froid, j'ai l'impression d'avoir les jambes gelées en permanence, le haut du corps est bien chaud, mais le bas, grrrr!. Et pourtant j'avais mis un cuissard sous mon collant de course. La preuve que j'était tout 'fraiche' : c'est seulement à la mi-sortie je me suis rendue compte que mon collant était en train de glisser. Il en était arrivé à la dégaine 'd'jeuns' avec un fond de patalon à la mi-cuisse et une belle vue sur mon cuissard d'en dessous. Quand je l'ai remonté, je me sentais tout de suite plus à l'aise pour courir! Si cela continue, je ne devrais plus tarder à attraper un rhume des fesses.

1h10   10.1km   8.7km/h   7/10

Ce soir, pour moi, c'est réveillon dans ma famille en Normandie. Il paraît que là-bas, la neige est aussi bien présente!

Et comme dit ma mère : "Vivement qu'ça r'meille" (*).

744766P1000125.jpg

Bon Noel à tous!!

(*) : patois local (le cauchois) se traduisant par vivement que ça fonde ou dégèle suivant le contexte.