Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/01/2011

Vendredi soir...

Ce que j'aime dans les journées du vendredi, c'est la possibilité de partir tôt et de profiter d'une fin d'après-midi et d'un début de soirée pour faire ce que bon me semble.

Cette semaine, j'ai peu vu Chéri, entre mon déplacement de milieu de semaine et son astreinte qui se passe mal (entre les coups de fils et les heures  de 'sauvetage'), on ne se voit qu'en coup de vent depuis mardi. Donc j'avais prévu cap, pas trop long, et puis ensuite soirée tranquille à la maison.

Quand je rentre à 16h30, il n'est pas encore là. Je me prépare à courir et pars. Je prévois une heure. En cours de route, je me sens bien, je prévois de rallonger jusqu'à 10km, puis jusqu'à 1h15. Je me sens vraiment bien, j'aurai bien rallongé encore un peu, mais je n'ai rien pris à manger, ni à boire et surtout Chéri doit m'attendre. Alors je rentre ... mais il n'est pas là.

Je patiente jusqu'à 19h et finis par l'appeler, il rentrera finalement vers 20h. C'est tôt ... comparé au 00h30 de jeudi, mais bon, cela gâche un peu la soirée...

1h15   11.04km   8.9km/h   8/10

J'étais vraiment bien pendant cette sortie. J'adore la sensation que j'ai en ce moment de pouvoir courir longtemps à allure raisonnable et de pouvoir accélérer quand même sur la fin sans me mettre dans le rouge (j'ai fait le dernier km à allure 10kil). J'adore!

19/01/2011

Cela se repète

Cela ressemble à un bis repetita :

- J'ai envie de courir en ce moment, je ne sais pas pourquoi, mais c'est une chouette envie!

- Ce soir, j'ai encore fait des ronds. En revanche, j'ai changé de stade. Je ne suis plus sur un beau revêtement, mais sur une piste en stabilisé. C'est moins bien, mais bien quand même. En fait, je suis en déplacement pour deux jours dans le sud, ce qui m'a obligé de changer de terrain de jeu par la force des choses.

Alors ce soir, j'ai fait une sortie petite mais assez pêchue (en tout cas pour moi), et en accélérant progressivement. A la fin, je suis plutôt nase, mais aujourd'hui encore, je suis contente de ma sortie.

Demain repos : je rentrerai trop tard à la maison pour envisager quoi que ce soit.

37'   6km   9,7km/h   8/10

18/01/2011

Comme un hamster!

piste-athle.jpgGrande première ce midi : j'ai couru sur une piste d'athletisme pendant toute une séance!

Pourtant cette piste, je ne suis pas allée la chercher bien loin, depuis mes fenêtres, je la vois. Mais elle est tout le temps fermée. Alors ce midi quand j'ai vu qu'elle était ouverte, je n'ai pas résisté à la tentation, j'y suis allée. Après tout si ce n'est pas ouvert à tout le monde, le gardien serait venu me le dire, non?

Dommage que j'ai toujours cette gène (gène et pas douleur) à l'arrière de la cuisse, j'aurai bien aimé faire des fractionnés, pour une fois que j'aurai pu avoir des distances exactes... mais bon, je ne fais pas trop confiance à ma cuisse en ce moment et je préfère ne pas trop forcer dessus.

Je ne sait pas si c'est lié au fait de changer d'environnement ou si c'est juste parce que j'étais en forme, mais j'ai tenu un bon rythme, sans flancher et même en accélérant sur la fin. Ou alors, c'est le petit jeu que je m'étais inventé avec l'autre coureur qui tournicotait aussi. Un peu comme dans Koh Lanta : on a un demi-tour de décalage et le but c'est de rattraper l'autre sans se faire rattraper. Vous voyez de quoi je veux parler? Alors à ce jeu, je n'ai pas gagné, je n'ai pas perdu. L'autre a juste gagné du terrain sur moi, mais lui courait au couloir 2 et moi au 5. On doit finir en match nul.

Je suis contente de moi sur cette sortie... sauf un petit point de détail : faut que j'évite l'association de ce collant et de cette culotte, ils ne s'aiment pas vraiment et c'est moi qui a mal ensuite sous la douche à cause des frottements!

50'   7,92km   9,5km/h   8/10

16/01/2011

Cap à l'Ouest

Cette semaine, j'avais envie de courir tous les jours, tous! La douceur du temps en ce moemnt peut-être...

Lundi : j'ai résisté à la tentation... C'est bien parce que dimanche, j'avais une sortie de m****!

Mardi : OK, séance à allure maîtrisée.

Mercredi : jour de blocus électrique sur la ville, tout est dans le noir, je préfère m'abstenir, mais qu'est ce que j'ai pu maudire les services techniques de la ville. Chéri s'en souvient encore!

Jeudi : Je m'étais préparée à y aller sur l'heure de midi. Malheureusement pour moi, je me suis faite rattraper par un séminaire à Pétaouchnock, non pardon : Saulx les Chartreux. Je m'étais pourtant jusque là bien débrouillée pour l'esquiver, mais là, je me suis fait avoir! Bien entendu, je rentre le soir beaucoup trop tard pour faire quoique ce soit. Raté!

Vendredi : je pars tôt du boulot et profite des jours qui rallongent petit à petit pour faire une sortie d'une heure en m'efforçant de ne pas aller trop vite. Je m'autorise à accélérer dans la deuxième partie. J'aurai peut être pas dû, car à un moment donné, j'ai senti un point derrière la cuisse. Je n'étais plus très loin de la maison, je me suis arrêtée là et je suis rentrée à la marche. Si c'est rien, j'ai juste écourté ma séance de quelques minutes, si c'est quelque chose, j'ai pris la bonne décision. Il n'y a plus qu'à attendre...

1h   8.8km   8.8km/h   7/10

Samedi : j'ai encore envie de courir, mais comme je veux encore faire une sortie longue le lendemain, je pars pour faire une mini-sortie. J'ai une gêne derrière la cuisse, elle est douloureuse quand j'allonge trop la foulée, sinon, c'est très largement supportable. L'envie est là, mais pas les sensations, j'ai chaud, les jambes sont lourdes, je transpire comme un 15 Août en plein soleil... Heureusement que ce n'est qu'une sortie toute mini!

30'   4.4km   8.8km/h   5/10

Dimanche : j'ai envie de faire une sortie longue et de changer de routes d'entraînement. Je pars tout à l'Ouest, direction la mer. Seulement, la mer, c'est loin, alors au bout de 40', je renonce et je fais demi-tour et tournicote un peu auprès de chez moi pour arriver à la durée que je m'étais fixée. Tout du long, j'ai gardé une allure constante, et même si la fin a été un peu difficile, c'est mon motif de satisfaction du jour.

J'ai toujours un peu mal derrière la cuisse, surtout quand j'étire le muscle, mais c'est plus une gêne qu'une vraie douleur. Je vais être prudente un petit moment, mais je ne compte pas arrêter mes sorties pour l'instant. J'espère que c'est la bonne décision...

1h30   13.12km   8.7km/h    7/10