Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/08/2011

S2J3

Sur les montagnes russes de ma forme depuis le début de ma prépa marathon, je placerai la séance d'hier sur un 'haut'.

Je suis partie doucement. Pas comme la température qui était encore à 31°C, même en étant à l'ombre tout du long de la séance. Quelle idée d'être en déplacement dans les départements concernés par l'alerte canicule! Vivement Septembre que je parte dans une région plus fraiche. 40° encore annoncés pour aujourd'hui. Si seulement, je pouvais rester les fesses vissées sur la clim'...

Donc je suis partie doucement, au bout de 3km, j'ai fait un premier break 'hydratation'. 3km - pause, c'est mon rythme sur toutes les séances depuis le début de la prépa (fait trop chaud...). Je repars 1km doucement + 2km à mon rythme semi. Nouvelle pause. Ouf, cette première série est bien passée.

Je repars encore une fois pour la même chose : 1km doucement + 2km semi puis pause. Voilà, j'ai fait le plus dur de ma séance. Reste plus que la récup et j'ai fini. Je peux enfin tordre mon tee-shirt et voir le résultat de mon dur labeur s'en écouler.

Le thermomètre indiquait encore 27°C quand je suis montée dans la voiture pour repartir à l'hôtel et ce, malgré la nuit qui était arrivée...

1h15   10,77km/h   8,6km/h   6/10

17/08/2011

S2J2

Je suis retombée dans ma naïveté naturelle, moi.

Je pensais que, parce que ma petite sortie de lundi dernier s'était bien passée, j'avais enfin dépassé ce stade de 'la reprise' et que je pourrais refaire des séances difficiles sans souffrir.

Et bien, que nenni...

Après l'échauffement, j'étais bien. En revanche, dès la fin de la première série, c'était fini, je n'étais plus bien du tout. Et j'en avais 5 des séries à faire (des 3'). Pas besoin de dire, que pour finir, cela n'a pas été simple. Mais entre pauses, récup et point de côté, j'ai quand même couru mon heure prévue.

61'   8,82km   8,7km/h   3/10

Demain repos running.

15/08/2011

S2J1

Début de la deuxième semaine et enfin, j'ai de bonnes sensations. Ce n'est pas encore exceptionnel, mais je ne guette plus le chrono dans l'attente de la fin.

A la fin de la séance du jour, j'étais quand même fatiguée, mais nettement moins que pour toutes les autres séances de la semaine passée. Alors d'accord, ce ne fut pas très long. Et d'accord aussi, ce ne fut pas très rapide. Et d'accord, j'ai encore fait des pauses (2 cette fois ci) en cours de séance. Mais il y a du mieux, je le sens. Cela tombe bien, pour la prochaine séance il faudra se bouger un peu les fesses car il y a du rapide de prévu!

Aujourd'hui, j'ai essayé de chercher ma vitesse marathon. Et bah, je l'ai pas trouvé! Un coup trop vite, un coup trop lent, un coup trop vite, un coup trop rapide, ... On verra ça pour une prochaine fois.

50'   7,41km   8,9km/h   6/10 

14/08/2011

S1J4

Fin de la première semaine de prépa marathon avec sa première sortie longue, enfin dans mon cas, pas trop longue, puisque correspondant aussi à ma semaine de reprise.

Au bout d'une demie-heure, je me sentais bien...

Au bout d'une heure, je me sentais encore bien et j'envisageais même de faire plus que prévu.

Au bout d'une heure dix, je me disais que faire ce qui était prévu, c'était déjà bien.

Au bout d'une heure vingt, je me disais que ce serait trop bête de faire moins que prévu, surtout à quelques minutes près.

Après, j'ai décompté toutes les secondes jusqu'à la fin, toutes, tellement je n'en pouvais plus.

Mais, il n'y a pas à dire, le meilleur moment, c'est quand tout est fini et qu'il n'y a plus qu'à regarder les les nuages, allongée dans l'herbe en finissant tranquillement sa réserve d'eau en attendant de se remettre de l'effort fourni.

Et le moment le plus satisfaisant, c'est de retour chez soi (ou pour aujourd'hui, à l'hôtel), de noter soigneusement sa sortie en face du prévu et d'avoir le sentiment du -bon- travail accompli.

1h30   12,75km   8,5km/h   5/10 (la moyenne, c'est juste pour l'après course, parce que le reste, c'est toujours pas top)