Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/06/2010

Pfff, c'est dur de reprendre

Après une dizaine de jours sans course à pied, j'ai vraiment, mais vraiment envie de remettre les runnings. D'autant plus que depuis la fin des vacances, je suis à la maison. Pas en congés, mais pour réviser la fin de mon examen que je dois passer mardi prochain. Cela aura été une préparation de longue haleine cet examen, entre la première partie que j'ai passée il y a un an, le passage des pré-requis que je n'avais pas en fin d'année passée (les conditions d'acceptation ayant été modifiées) et là, maintenant, cette dernière partie. J'ai l'impression d'être revenue quelques années en arrière où je révisais mes partiels avec Roland Garros en fond visuel; le fond sonore étant constitué par une écoute en boucle de Bryan Adams et Zucchero. Là, c'est tout pareil, sauf que je n'ai pas retrouvé le CD de B. Adams...

Pourvu que je l'ai!

Revenons à la course à pied. Pendant que certain se morfonde de courir peu, moi, j'ai eu bien du mal à faire une vingtaine de minutes (et encore avec une pause au milieu). Je crois qu'il faut que j'abandonne définitivement l'enchaînement 'je me lève - je déjeune - je pars'. J'avais l'impression d'avoir le coeur au bord d'exploser, et c'était pas une question de vitesse. En revanche au niveau des jambes, cela allait. J'ai toujours les tendons d'Achille douloureux au départ, mais cela ne dure pas. D'un autre côté, il faudrait plutôt que je dise : je n'ai pas mal aux jambes quand je coure 20', cela correspond plus à la réalité.

20', c'est quand même vraiment pas beaucoup!

03/05/2010

Un pied en Savoie

La fin de semaine a été chargée, sauf au niveau course à pied, où j'ai pas fait grand chose...

Mercredi soir : concert au Bataclan de K's Choice. C'était super bien même si on crevait de chaud dans la salle. Du vrai bon rock!

De Jeudi à Dimanche : direction la Savoie, d'abord chez le notaire, puis dans notre tout nouveau 'chez nous pour les vacances quand on veut'. De la trilogie classique "nettoyage/tri/poubelle", on n'aura pas eu trop à insister sur la partie nettoyage (c'était clean quand on est arrivé) mais on a bien avancé sur le reste et sur les prises de dimensions des meubles que l'on voulait remplacer. La plus mauvaise surprise restera la cabine de douche de la salle de bain qui fuit de partout! Il ne nous reste plus qu'à faire les démarches pour l'électricité, l'eau, ... , puis choisir des peintures (j'aime pô le jaune), des rideaux (j'aime pô le jaune), un canapé (j'aime toujours pô le jaune), ... On fera ça tout doucement au fil de l'été.

Et les 4 jours là-bas, même avec la pluie, c'était super bien. Alors les deux premiers jours où il a fait beau, je vous laisse imaginer! C'est dans ces moments que je ne regrette pas de ne pas être une 'cigale'...

Avec ces bonnes préoccupations en tête, j'ai réussi à faire deux petites séances de cotes (pas réussi à trouver un endroit plat sauf à faire le tour d'un petit groupe de chalets), je suis restée uniquement sur du bitume même si j'ai tenté un petit sentier pas très longtemps, jusqu'à ce que mes chaussures fassent floc-floc en fait :

36'   5km   8,3km/h

50'   6,97km   8,3km/h

La gestion des montées, c'est quand même un boulot complètement différent du plat. Là je m'en suis bien rendue compte. C'est clair que l'effort n'est pas du tout le même.

272157[1].JPG
Quelque part sur cette photo, se trouve mon tout nouveau 'chez nous pour les vacances quand on veut', juste devant le Mont Blanc

07/02/2010

Les chiffres de la quinzaine passée

-1 : le nombre de kg perdu pendant les vacances. J'y crois pas moi même... D'un autre côté, on a mangé une seule fois seulement de la tartiflette.

1 : mon nombre de chute sur les deux semaines. Egalité avec mon Chéri! Sauf que je suis tombée le dernier jour en allant mettre mes skis dans la voiture. Et que je suis tombée sur mes skis (ouille mon popotin et mon dos) en me donnant en prime un grand coup de batons sur l'avant bras. Trois beaux bleus pour moi!

1 : le nombre de pistes noires que j'ai descendu. Ma priorité, c'est le ski plaisir, pas le ski sensations. Et mon Chéri ne me mets pas la pression pour que j'en fasse... en revanche, les presques-chutes n'ont pas été comptabilisées!

2 : le nombre de randonnées à pied. La première d'environ 7km et 300mD+, la deuxième d'environ 11km et 300mD+ aussi.

43.24km/h : mon record de vitesse sur la toute petite piste où l'on peut faire la mesure. Le record du monde en ski, c'est aux alentours de 240, je crois...

7 : le nombre de jours avant d'avoir une réponse définitive pour notre compromis de vente. Et oui, on a profité de nos vacances pour visiter des appartements à la montagne et (peut-être) réaliser notre vieux rêve à Chéri et à moi : avoir un appartement à la montagne pour y aller quand on veut. Pour l'instant, on a un accord de principe du propriétaire, rien de bien sûr en fait. On attend leur signature sur le compromis pour valider le tout. Allez ...

1h03'15 : mon temps au 10km des foulées de Vincennes fait ce matin. Et une conclusion : deux semaines de ski ne remplacent pas deux semaines d'entraînement en cap et surtout cela ne fait pas travailler les mêmes muscles!

-15 : le nombre de semaines avant mon marathon. La première séance que je devais faire aujourd'hui a été remplacée par la course de Vincennes. Je devais faire 4x2000m à vitesse 10km. Alors faire un 10km c'est kif-kif!  1h03'15   10km   9.5km/h   pas de cardio. La prochaine séance sera certainement mardi avec une sortie cool!

100_5370.JPG

 

 

 

Qu'est ce qui faut pas faire pour profiter du soleil sur sa terrase!

12/12/2009

En alsace...

Et voilà, cela débute aujourd'hui! Mon dernier déplacement de l'année... qui ne débordera pas sur l'année prochaine. Enfin, ça c'est la méthode Couet parce que cela reste à voir... Ce qui est sûr, c'est que si on doit travailler à Noel, je suis volontaire : ma belle-famille habite juste à côté ou presque, donc cette année c'est Noel chez eux et jour de l'an chez mes parents. La feinte, c'est de dire que je travaille et donc de limiter le temps chez eux. C'est rusée comme approche, non? Je viens ... mais pas trop!!

J'ai récupéré ma chambre d'hôtel, elle est ENORME! En fait c'est un deux pièces : une chambre + un salon/séjour/cuisine. Quand je parle (au téléphone, pas toute seule notez bien...), c'est bizarre, cela résonne!! 45m² quand même... Y'a plus qu'à repérer les environs (de préférence de jour) pour aller voir où je pourrai aller courir, mais je crois que je vais me plaire ici!