Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/02/2016

Foulées de Charenton 2016

Cela devient une habitude, mais une bonne... Mais jusqu'à quand va t'elle  durer?

Cette habitude, c'est celle de battre mes records à chaque course! Pour aujourd'hui, c'est donc sur un 15km que je m'alignais, et oui, j'ai améliorer mon temps.

Pour modérer un peu, il faut quand même dire que c'était seulement la deuxième fois que je participais à une course de cette distance. Mais quand même 2' de moins qu'il y a 1 an sur la même course. Et surtout, 11.4km/h pour ma vitesse record sur 10 kilomètres (il y a 2 semaines) et 11.2km/h sur 15 kilomètres. Presque pas de diminution de vitesse entre les deux! Ca c'est top!

Cette course se déroule dans les rues de Charenton et dans le bois de Vincennes sur deux boucles. C'est assez plat, mais cela tournique sans cesse. On se croit arrivé, mais non, faut encore faire un petit tour dans le bois!

Pour être vraiment franche, il faut bien avouer qu'aujourd'hui cela n'a pas été facile. La première boucle m'a semblé interminable. La deuxième a été proche du calvaire : les jambes au bord des courbatures, et une grosse envie de marcher (même si je ne l'ai pas fait).

Ce qui m'a vraiment aidé, c'est d'avoir pu courir avec une autre femme qui avait le même rythme que moi. On a du se retrouver dans la même zone dès le 3ème kilomètre et on ne s'est pas quitté jusqu'à la fin. Chacun son tour, en fonction de nos ressentis du moment, on prenait la tête de notre mini-mini groupe. Elle a fini quand même plus fraiche que moi, et j'ai fini sur ses talons uniquement après avoir sprinté sur les 200 derniers mètres. Aucun mot n'a été échangé pendant la course, mais à l'arrivée, je l'ai remercié, car ce temps, je lui dois un peu. Si elle n'avait pas été là, j'aurais marché, c'est sûr!

Temps final :

1h20'14

 

Commentaires

Bravo Delphine mais ou vas-tu t’arrêter?

Écrit par : Rohnny | 25/02/2016

Les commentaires sont fermés.