Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/07/2015

3 ou sinon rien

Puisque je suis horriblement en retard sur mes publications, puisque je n'ai pas le temps nécessaire de m'y mettre, puisqu'il fait horriblement chaud, et avant d'en rajouter une quatrième couche, ce n'est pas donc le mini-récit d'une, ou de deux, mais bien de trois courses que vous trouverez ci-dessous!

 

Foulées Chevillaises (5km) :

Objectif du jour : courir à 12km/h de moyenne! Et objectif ... tenu! Et pourtant, ce fut dur. Et j'ai marché non pas une, non pas deux, mais trois fois...

On était peu nombreux sur cette course, heureusement que le départ était commun avec le 10km. Je suis partie vite, ai tenu 3km (respectivement en 4'51, 4'49 et 4'47), puis ai trouvé une excuse bidon (remettre mon short qui remontait pour éviter d'avoir des frottements entre les cuisses) pour la première pause (km 4 en 5'07), puis ai profité de la petite montée pour m'arrêter une deuxième fois, puis ai pensé "à quoi bon se fatiguer, personne ne me rattrapera" pour la troisième pause (km 5 en 5'28), puis ai fini à fond car Choupinouroudoudou me criait des "Allez Maman" (200 derniers mètres en 56").

Voilà, objectif atteint, mais d'une manière qui me laisse pantoise.

Et petite cerise sur le gateau, on était tellement peu nombreuse que je finis première. A moi la grande coupe!

13ème/27 au scratch, 1/7 chez les féminines.

 

Trail du vieux lavoir (21.5km) :

Ma première expérience de trail sur un format somme toute assez modeste : 21.5km et 400m de D+.

Cette course confirme ce que je pensais déjà : je suis nulle en montée et je ne sais pas descendre. Il n'y a qu'à demander aux deux autres femmes avec qui l'on s'est dépassé sans arrêt pendant une bonne dizaine de kilomètres. Elles, me dépassant dans les montées ou les descentes un peu raides, moi, les redoublant sur le plat ou les descentes roulantes.

Au final, j'ai bien aimé et je recommencerai. Mais pour le moment, il ne faut pas que je m'aventure sur du plus long ou plus difficile avant d'avoir progressé en montée et en descente.

Pour l'anecdote, je me retrouve encore avec un ongle tout noir, ce qui m'en fait donc maintenant trois avec les deux cadeaux souvenirs du marathon de Paris!

 

3h de St Florent :

En déplacement pour le travail dans le coin, je me retrouve donc à participer à une course horaire d'une durée très raisonnable.

Dommage qu'il fasse très chaud, pour le reste tout était parfait : une boucle de 1.9km en partie à l'ombre, 2 ravitaillements, des bénévoles sympas. Même le parcours pas vraiment plat, était au final juste assez difficile pour ne pas s'y ennuyer (mais qu'est ce qu'elle faisait mal cette toute petite côte juste avant le passage de la ligne d'arrivée). Les 7 premiers tours ont été fait sans marcher sauf au deuxième ravitaillement (arrêt à chaque tour), puis j'ai marché de plus en plus avec un assez gros passage à vide au bout de 2h de course.

Finalement, j'ai parcouru 15 tours en 3h00'05" (en visant pour ne pas repartir pour un 16ème), soit 28.5km et une vitesse de 9.5km/h. En individuel, je termine 20ème sur 23. Pas terrible le classement, pourtant je suis contente de ma moyenne.

 

Et depuis, rien! Fait trop chaud!

 

 

 

Commentaires

Cool dis donc tes courses... Bravo à toi et bonne continuation. En ce qui me concerne la reprise est bien là... A+

Écrit par : Rohnny | 11/07/2015

Les commentaires sont fermés.