Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/06/2011

Fin de week-end à Vincennes

Mardi : 1h03   10km   9.5km/h  7/10

Je me sens bien, je fais une séance au feeling, sans rien surveiller, ni puls, ni allure et cela me plaît. Seul problème, j'ai trop serré un de mes lacets et je m'arrête à mi-sortie pour donner un peu de mou et attendre que les fourmis partent.

Mercredi : 1h30   12.87km   8.6km/h   6/10

Là, j'essaie de contrôler mes puls et de ne pas monter trop haut. Au bout de 20', je marche, j'suis trop haut, arghhh! Au bout de 40', pareil. J'ai un caillou dans la chaussure aussi. Je m'arrête, remets tout en place et je laisse tomber ma surveillane et fait comme j'ai envie. Du coup, ma vitesse augmente et mes puls aussi (tant pis : +10) pour le reste de la sortie.

Vendredi : 55'   8.55km   9.3km/h   8/10

Super sortie, au feeling. Il fait frais, je revis...

Dimanche : Course du Chateau de Vincennes

Le week-end a eu des airs Vincennois. Samedi en tout début d'apres-midi, retrait du dossard. Puis dans le reste de l'après-midi, et pour ne pas dire que l'on a juste pris pour la voiture pour les dossards, on est allé ensuite à l'hippodrome. On y a été très, très, très mauvais...

Dans l'après-midi, on apprend insidueusement qu'un de nos amis courre aussi le lendemain, ni une ni deux, on s'organise pour se voir avant et après la course!

Le dimanche étant là, c'est de bonne heure que l'on quitte la maison, on connait les problèmes de parking aux alentours du chateau et on a vraiment pas envie de tourner des heures à la recherche d'une place. 1er objectif réussi, on est super bien placé sur l'esplanade. Forcément ensuite, il nous faut attendre nos amis, ce sont des locaux très locaux qui arriveront peu de temps avant la course. On en profite pour lézarder au soleil, puis comme il faut trop chaud, on finit sur l'herbe à l'ombre des arbres à la limite d'une petite sieste entourée de toutes ces jolies vieilles pierres.

IMG_1547.JPG

Finalement notre ami et sa compagne arrive, nous sommes super contents de nous voir car notre dernière rencontre 'en vrai' remonte à une éternité. Mais l'heure du départ arrive super vite et il est déjà temps de se diriger vers le départ. On s'organise pour que l'on puisse voir nos supporters personnels après quelques foulées, voire même obtenir un bisou d'encouragement...

Il y a plus de 3000 participants, cela en fait du monde sur un 10kil. L'allée du départ est bien large, le flot des coureurs s'étale bien. En revanche, dès le 2ème cela se rétrécit et l'allure ralentit, il y a trop de monde. Je ralentis même sans en avoir envie, ou même besoin. C'est tout simplement pas possible d'aller plus vite à cet endroit.

Et puis au 3ème, il y a un homme à terre, il a du sang sur le visage et des secouristes sont en train de lui faire un massage cardiaque. Cela me fait un choc. Je ne courre pas pour mettre ma vie en danger. Ce n'est pas cela que je recherche. Ce n'est pas cela que je veux. Alors même si des ouvertures se dégagent dans le peloton, je n'ose pas y aller. Je ne sais pas ce qui lui est arrivé, mais cela m'impacte...

IMG_1560.JPG

Finalement, je réaccelerait un peu une fois revenue sur des portions plus larges. Il fait bien chaud mais je me sens plutôt bien. Je passe au 5ème en un peu plus de 29'. Pour une course avec autant de participants, le ravitaillement est mal organisé. Du coup, je me sers moi même : je prends un gobelet, me verse de l'eau, bois tranquillement, m'asperge le visage et repart. 1'30 dans l'affaire...

Le parcours est super roulant, et j'ai trouvé mon allure de croisière. Mais, je dois bien avouer que j'ai trouvé le dernier kilomètre très long. J'avais super envie de marcher un peu. C'est mon péché mignon ça, marcher dans le dernier kilomètre. Mais je sais que Chéri m'attend et qu'il se moquera de moi de le faire. Je n'ai pas envie de lui dire que j'ai marché, ni de lui mentir. Du coup pas d'autre solution que de ne pas le faire. Je termine sur le tapis rouge dans l'enceinte du chateau au sprint ou presque puisque l'arrivée se fait sur de bons gros pavés irréguliers et disjoints. Je suis contente de mon temps, et de la manière dont j'ai géré ma course. Je fais un tout petit negative split. J'aime bien ça, les negative...

IMG_1569.JPG

58'34   10km   10.2km/h   8/10    Temps au kilomètre : 5'48-6'02-6'02-5'49-5'42-6'22-5'45-5'47-5'43-5'29

P6120064.JPG

On se regroupe et on part ensuite passer le reste de la journée chez nos amis à Joinville le Pont avec notamment une petite ballade de décrassage sur les bords de Marne dans l'après-midi à voir les sportifs-rameurs sur la Marne et les sportifs-guincheurs aux guingettes.

P6120075.JPG P6120070.JPGP6120073.JPG

Commentaires

Tu as fait là une bonne course !! Et le fait de ne pas avoir marché, prouve bien que tu as su géré ta course !!
Voilà un bien beau WE !!

Écrit par : Maya972 | 13/06/2011

Bravo Delphine, encore moins d'une heure sur 10km, c'est bien tu es régulière ! Bonne récup et bonne continuation :)

Écrit par : sydoky | 13/06/2011

Bon ben tu vois que c'est chouette aussi de nous raconter tes exploits !
Et puis merci d'etre passé chez moi, chéri a apprécie les quelques com'.

Quant au gars avec le visage en sang : brrrrrrr ....cela m'aurait bien refroidi !

Dis , les Gendarmes et le voleurs l'année prochaine , ça te dit ?

Écrit par : marie | 13/06/2011

Moins d'une heure, rien a redire.
Vu cet incident au 3eme km, ça plomb un peu l'ambiance.....En avez vous su plus?
Bonne récup.

Écrit par : vinvin20 | 13/06/2011

@Maya : cela a été dur de me retenir de marcher. Mais le temps de tergiverser dans ma tête et plus l'arrivée était proche et moins j'avais le "droit" de le faire...

@Sydoky : c'est vrai que je suis régulière sous l'heure depuis la fin de l'année passée. J'ai mis super longtemps à franchir ce cap. Maintenant, j'aimerais être plus proche de mon record.

@Marie : C'est qu'il est drôlement fort, ton Julien! Les gendarmes et les voleurs de temps, cela fait 3 ans que cela me dit, mais à chaque fois, je trouve autre chose à faire, ou je suis en déplacement... ou alors ce ne sont que des mauvaises excuses car quand même, 32km, pffff!!! Mais oui, on peut garder ça dans un coin de notre tête ;-)

@vinvin20 : oui, j'ai eu des nouvelles de ce type, mais via le net et du 'je-connais-quelqu'un-qui-connait-quelqu'un', je ne sais pas vraiment ce que cela vaut, en tout cas, j'espère que c'est vrai : "le pronostic vital n'est pas engagé". Il a quand même fait l'objet d'une évacuation vers un hôpital. Et puis un massage cardiaque, c'est pas un geste anodin que l'on fait à quelqu'un qui va bien...

Écrit par : Rasmette | 14/06/2011

Bravo Delphine pour cette course bien gérée tout de même, bon un petit flanchement au 6è kilo, mais bien sous la barre des 60' et c'est super pour le moral.
Véro copine de Sydoky, au plaisir de te revoir

Écrit par : VERO | 15/06/2011

Alors ? Est-ce que tu as couru ce weekend ?

Écrit par : marie | 20/06/2011

Les commentaires sont fermés.