Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/01/2011

J'arrête de faire n'importe quoi!

Aujourd'hui, le mot d'ordre pour ma séance, c'était MAITRISE de la vitesse. Je suis partie pour un tour d'un peu plus de 7km dans l'idée de partir doucement puis d'accélérer progressivement en respectant des allures!

chrono_3.jpgDonc les trois premiers km, je visais du 7' au kil : j'étais un chouilla plus rapide mais pas trop, du style 6'50.

Quatrième km, je m'autorise à accélérer légèrement : pour 6'45 visé, je fais 6'40.

Cinquième, toujours en accélérant : 6'30 visé, 6'28 réalisé.

Sixième : 6'15 visé, 6'10 réalisé.

Septième : je commence par 500m plus lent (je suis en train de m'asphyxier) en revenant à un rythme de 7' au kil et je finis jusqu'à la maison en visant et réalisant du 6'.

Je suis contente de moi, j'ai fait ce que j'avais choisi de faire. En plus, je n'ai pas répété les erreurs de ma dernière sortie. Et c'est super grisant d'accélérer en cours de séance!

Tout est parfait me direz-vous.

Et bien, non, pas tant que ça... Parce que le tour que j'ai fait, je connais parfaitement sa longueur, c'est 7,2km et pas 6,93 comme me le dit mon accéléromètre. Alors 0,3km d'écart, cela peut paraître peu, mais cela fait presque 1/2 km/h et pour quelqu'un qui ne va pas vite comme moi, cela fait environ 18'' de moins à enlever à chacune de mes allures... Pas étonnant que je m'asphyxiais!

En conclusion, je suis une fois de plus allée trop vite...

46'   7,2km   9,3km/h   7/10

J'suis contente quand même, faut pas croire. Faudrait juste que j'arrête de changer mon accéléromètre de runnings en permanence, ou alors faire attention de bien l'installer!

Commentaires

Morte de rire ! On pourrait appeler ton blog "Les malheurs de Rasmette" LOL.
Trève de plaisanterie, tu a fait une belle séance, et tu as bien contrôlé (pas de ta faute si tes outils déconnent, non mais !)

Écrit par : Valérie | 12/01/2011

Dans ce sens, ça me va! L'inverse m'aurait beaucoup moins plus, si j'avais été moins vite que ce que jevoulais.

Et encore j'ai pas raconté mes tuiles 'liquide' de la journée (j'ai hésité quand même), comme :
- pourquoi se met-il à pleuvoir juste au moment où je pars?
- pourquoi est ce que je fais toujours tomber quelque chose dans ma cuisine dans les heures suivant un passage de serpillière?

Écrit par : Rasmette | 12/01/2011

Belle petite séance !! Heureusement que tu t'es trompée dans le bons sens !!!
Sinon petit truc, tu pourrais mettre une branche ou une cannette à chaque kilomètre qui pourraient te servir de repère. sinon étalonner l'accéléromètre. Tu as tant de chaussures que ça ?? ;-)

Et pour tes déboires liquides, c'est normal, ce sont les lois de Murphy !! Quand tu fais tomber une tartine, elle tombe toujours du coté beurré ou "confituré" !! C'est comme ça !!

Écrit par : Maya972 | 12/01/2011

Je connais ça aller trop vite lors d'une séance. Ce qui me plaît dans ton post c'est que tu sembles avoir du plaisir. En t'amusant en course, tu ne sens pas la vitesse. Cool !

Écrit par : Luc Levesque | 13/01/2011

@Maya : Comme je courre en milieu urbain comme je le fais la plupart du temps, l'idée de déposer qq chose sur le bord du trottoir ne me semble pas jouable...
@Luc : oui sur cette sortie je me suis faite plaisir (et beaucoup plus que sur celle d'avant!).

Écrit par : Rasmette | 13/01/2011

Faut étalonner ton accéléromètre pour chaque paire de chaussures. Moi c'est ce que je fais en tout.
Et après, on ne peut pas demander la précision absolue à ce genre d'équipement, c'est avant tout un très bon indicateur mais il y aura toujours une erreur...

Écrit par : fred0 | 13/01/2011

Comme quoi mieux vaut se fier a ses senstaions !!!
bonne séance quand meme moi j ai du mal a les structurer comme ca je cours c est tout !!

Écrit par : emilie-b | 15/01/2011

Les commentaires sont fermés.