Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/10/2010

Esteban, Zia, Tao et les autres

Comme je l'avais annoncé dans le précédent billet, je suis donc allé à la Pinacothèque de Paris pour voir l'exposition sur les Incas. J'en reviens avec un sentiment mitigé. Alors, oui, il y avait de très belles pièces, de l'or à profusion, des timbales, des couronnes, des colliers, des poteries, ...

pontsolaris.jpgMais d'un autre côté, il n'y avait quasiment pas d'explication sur ces objets. Par exemple, le premier que l'on ait vu, c'était un kippu (orthographe?). Et bien, si je n'avais pas regardé les Merveilleuses Cités d'Or quand j'étais plus jeune, je n'aurais jamais su ce que c'était! Heureusement que je me souvenais de Zia qui décodait les fils et les noeuds comme nous le ferions de lettres. Pareil pour les décorations nasales, les sonnailles et tout un tas d'autres trucs...

fils_du_soleil.jpgQuand il y avait du texte, c'était du long qui expliquait l'époque, le travail du métal, la relation au Soleil et à la Lune, .... C'était intéressant mais looong à lire. Et puis je ne sais pas pour vous, mais quand c'est long, je finis pas zapper.

Mais c'était quand même super intéressant, j'ai repéré deux ou trois pièces qui me plairaient bien pour décorer mon appartement. En or (la sueur du soleil) ou en argent (la sueur de la lune), je ne vais pas faire ma difficile.

Ca c'était Samedi. Aujourd'hui, j'ai fait ma dernière sortie de la semaine. Une sortie longue à un rythme régulier. J'ai cru ne jamais réussir à la finir quand j'ai eu un point de côté après avoir bu quelques grogées d'eau. Peut être était-elle trop froide? Mais finalement je suis arrivée au bout du temps que je m'étais fixé.

1h15   11,19km   9,0km/h   7/10

29/10/2010

'tite sortie rikiki

A la base je n'étais pas vraiment motivée aujourd'hui. Comme mauvaise excuse, j'attendais Chéri qui normalement rentre tôt le vendredi. Mais le 'normalement' n'étais pas valable pour aujourd'hui.

Alors après avoir fais un tour par là (avec un détour de ce côté ci), puis deux petits tours par ici (avec cotes, ces deux tours), j'en avais assez. Alors je suis rentrée à la maison après avoir fait encore un petit détour avec cote.

Finalement, cela fait une toute petite sortie, mais ... avec des cotes! Et puis la semaine n'est pas finie.

35'   5.11km   8.7km/h   6/10

28/10/2010

Fractionné au parc

Aujourd'hui au menu, c'est fractionné! Ce serait dommage de ne pas profiter de mon parc et de ses marques tous les 100m. Alors, je fractionne mais comment? 30/30 : j'aime pas. Des 200m, c'est mieux, mais c'est toujours pas ça. Des 400m, des 600m, pourquoi pas. Au dessus, trop dur, j'ai pas envie ce soir!

Quand je pars pour la première fraction, je ne sais toujours pas quoi faire. Et puis la première, c'est toujours dur, alors au bout de 200m, je l'arrête. Du coup, je me décide pour une pyramide 200/400/600/600/400/200 avec des récups de 200m. Elles passent toutes plutôt bien et je suis plutôt satisfaite aussi, en plus le temps est super beau et j'ai pu sortir les manches courtes sans avoir froid.

Demain retour à la maison pour ce grand week-end de 3 jours! Au programme, pas grand chose, Chéri est d'astreinte. Mais j'aimerai bien aller à la Pinacothèque de Paris voir une l'expo 'L'or des Incas'...

53'   environ 8km   environ 9km/h   7/10

26/10/2010

Même sans inspiration pour un titre, on peut faire quelque chose de long

Sans titre.JPGCette semaine, je suis de retour à chalon sur Saône, toujours en formation. Sauf que là, je suis directement concernée par ce que je vois et que c'est nettement plus intéressant que la semaine dernière.

Le truc chouette avec la province et les formations, c'est qu'à 17h, tout est fini et qu'à 17h10, je suis à l'hôtel. Cela change des rythmes parisiens! Du coup, j'ai du temps pour courir avant que la nuit tombe (car j'aime pôôô courir de nuit...). Un petit tour sur Google earth avant de partir pour voir où je pourrai aller et mon choix se porte sur un parc pas trop loin de l'hôtel, je repère aussi du ciel le chemin pour y aller et je me décide à me préparer pour partir.

Mais là, petits problèmes. Quand je voyage en train, je prends le minimum d'affaires parce que trimbaler une valise dans les transports en commun parisiens, cela me saoule au possible, donc je fais léger. Mais du coup, j'ai tellement fait léger que j'ai oublié quelques trucs, du style tee-shirt et 'technologie embarquée' (pourtant, je les ai préparé, mais j'ai du les laisser dans un coin). Je me débrouillerai sans, faudra bien. Tant que j'ai des runnings! Du coup, je ressors la tunique que j'avais mise la veille de mon linge sale (sous mon coupe vent, elle ne se verra pas), et je me contenterai de mon téléphone (qui ne fait pas grille pain) pour avoir un temps. Un petit peu de régression, cela ne fait pas de mal!

Ce parc, il est pas mal, en plus il y a des bornes tous les 100m. Le tour fait 800m, j'ai comme ça un minimum d'information sur la distance et la vitesse que je tiens. Il est plutôt plat même si sur une centaine de mètres, cela monte légèrement. Mais tellement légèrement que je n'ai pas trouvé la descente correspondante. Je me décide pour en faire 10 tours, ce qui avec l'aller et le retour devrait me faire une dizaine de km. Finalement, comme la nuit n'est pas pressée ce soir, j'en ferais 11.

J'ai eu un peu de mal à passer le cap des 45 minutes. C'est courant chez moi, ce cap. On m'avait donné une explication à un moment comme quoi c'était le changement de mode énergétique (passage des glucides aux lipides). Mais faut bien avouer que je n'en sais rien. Une fois passé ce cap, pas de problème. Pas de douleur, nulle part, pas soif, pas faim (de toutes façons, je n'ai rien avec moi) et pas de pause, tout en continu!

1h13   environ 11km   environ 9,0km/h   7/10