Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/10/2010

Sortie plaisir

En début d'après-midi, j'ai mis en pratique mes nouvelles résolutions, je pars juste pour me faire plaisir en courant comme j'en ai envie. Et finalement, c'était une sortie cool et agréable. Après un échauffement réduit au minimum, je suis partie pour des séries de 500m entrecoupées avec des récup de 500m aussi. Et le rythme? Et bah, pfff, je sais pas, autour de mon allure 10km sûrement. Au bout de 4 répétitions, j'en ai assez, je décide de prolonger jusqu'à une heure. Pendant le temps restant, sans même m'en rendre compte (en tout cas au début), j'ai tout doucement accéléré le rythme. Au bout d'une heure, j'étais morte mais contente.

1h   9,13km   9,1km/h

Point marquant, quand je m'apprétais à rentrer vers chez moi, une dame qui courait elle aussi mais dans le sens inverse, m'a dit de ne pas aller vers le parc parce qu'il y avait un exhibitionniste. Y'en a marre des dingues en tout genre!

Et sans aucun rapport ni transition : Bon courage, Marie et Cédric pour vos premières de ce week-end.

Commentaires

Et ben voila !!!

Au feeling...rien de mieux pour se faire plaisir.... ;)

Écrit par : vinvin20 | 15/10/2010

Comment on dit, il n'y a pas de mal à se faire du bien!
En tout cas, marrant cette anecdote d'exhibitionniste...

Écrit par : Greg | 16/10/2010

Quand je vois ce que fait Cédric en ce moment ... je me sens toute petite avec mon "petit trail" de demain.
Bravo pour cette course plaisir !

Écrit par : marie | 16/10/2010

@Greg : en tout cas, en tant que gente féminine, c'est pas très rassurant.
@Marie : Mais si, une première, c'est toujours flippant, et quelque soit la distance!

Écrit par : Rasmette | 17/10/2010

Oui, pas très rassurant, mais ces personnes là ne sont pas violentes pour autant je pense... Enfin, tu as raison, mieux vaut éviter...

Écrit par : Greg | 17/10/2010

Loin du chrono, près de ses sensations et laisser dérouler.
Pour l'urluberlu dont tu parles, c'est certain que cela ne rassure pas, on ne sait jamais... Ne pas psychotter, changer de zone et se concentrer sur son run.

Écrit par : Sébastien | 17/10/2010

Quand la fatigue est présente, que le coup de pompe menace, il est bon de revenir à
l'essentiel : ma sortie plaisir.

Écrit par : bigrunner | 18/10/2010

Les commentaires sont fermés.