Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/02/2010

Allure marathon

Au programme de cette journée : 3x20' à allure marathon avec récup de 4' mi-marche / mi-course.

Echauffement nickel

1ère série : nickel, sauf que je vais un poil trop vite (8,9km/h).

2ème série : presque nickel. Les 5 dernières minutes avec le vent de face ont été bien pénibles. (8,8km/h)

3ème série : n'importe quoi! J'y ai fait n'importe quoi. Cela a commencé par un arrêt au bout d'une minute (avec arrêt du chrono) pour enlever ce qui provoquait un frottement sur mon gros orteil et qui a coup sûr allait me donner une cloque alors que la précédente au même endroit n'est pas complètement soignée. Et puis je sais pas pourquoi mais au plein milieu de la série, je me suis mise à marcher. J'étais complètement ailleurs, perdue dans mes pensées, et c'est en pensant justement que Chéri devait aussi être en train de courir ses séries de 1000m, que je risquais de le croiser puisque je me trouvais dans le coin où il use ses chaussures pour ce genre de séance... Enfin bref, je me suis mise à marcher pour essayer de le voir. N'importe quoi! Et j'ai mis un petit moment à m'en rendre compte que je marchais. N'importe quoi, j'vous dis! Pour cette série, au final : 8,5km/h

C'est quand même une bonne séance que j'ai faite là, j'en suis bien contente!

1h27   11,84km   8,2km/h   pas de cardio

Et maintenant mon dilemne de la semaine prochaine :

La semaine prochaine, c'est la semaine 4 de mon plan et comme toutes les 4 semaines, c'est relâche. Le problème, c'est que la semaine suivante, je ne pourrai pas courir, et surtout pas une semaine complète d'entraînement avec 4 séances et des séances de plus d'une heure. Alors qu'est ce que je fais??

1- je suis mon plan, je fais une semaine de relâche puis une semaine de coupure. [Comme je suis une fille intelligente (sisisi!), j'avais prévu le coup et commencé le programme une semaine plus tôt]. Ce qui me fera deux semaines sans quasiment rien faire avant de reprendre à la mi-mars.

2- j'intervertis le programme de mes deux prochaines semaines. Je garde une semaine d'avance sur mon programme (pour mes déplacements d'Avril où j'aurai du mal à faire 4 séances).

3- Je rajoute une semaine d'entraînement la semaine prochaine avec 4 séances et ma semaine de relâche sera calée la semaine où je ne pourrai pas courir. Mais je n'ai plus d'avance dans mon programme.

C'est sûrement pas clair, mais bon, ma préférence va quand même à la solution 3! Et vous, vous en pensez quoi?

Commentaires

Si la semaine d'après c'est relâche par obligation, pousse l'effort un maximum la semaine d'avant. Fais peut-être un maximum de km sur ta semaine ca ne peut faire que du bien...

Écrit par : Anthony | 25/02/2010

A ta place je choisirais la solution N°2 mais, voilà, je ne ne suis pas ta place. ;). Bon je sais, là je ne t'aide pas beaucoup.

Écrit par : pascal77 | 25/02/2010

ta semaine de relache tu la décales on va dire du vendredi prochain à l'autre vendredi ... au lieu de la commencer lundi ....
c'est quoi tes dernières séances avant la semaine de relache ?
le deal ensuite est de placer 2 séances ou 3 du lundi au jeudi soir .... puis tu attaques ta semaine de relache du vendredi au vendredi d'après ..... tu fais une séance de qualité le samedi ou dimanche et tu reprends ton plan avec la semaine prévue après normalement ta semaine de relache ...
je ne sais pas si j'ai été assez clair ?
enfin n'hesite pas à m'interpeller ;-)

Écrit par : eric | 26/02/2010

A priori, j'aurais choisi la solution 3, en rajoutant une semaine d'entretien avant celle d'assimilation ... Mais je ne suis pas une pro, alors honnêtement, je ne sais que te dire ...

Écrit par : Valérie | 26/02/2010

Alors ton choix?

Écrit par : pascal77 | 27/02/2010

Les commentaires sont fermés.