Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/09/2009

La petite voix

Dans un plan d'entraînement, il y a des séances à respecter, et aussi tout l'à côté.

Par l'à côté, il faut comprendre l'alimentation, l'équipement et surtout la préparation mentale. Et là, je suis en plein dans une séquence de cette préparation mentale, et pas la moindre, le doute.

Je ne me sens plus capable d'avancer. Je me dis que je ne respecterai jamais mon objectif. Que je ne me suis pas assez m'entraînée, ...

Et même si au fond de moi, je crois que c'est pas vrai, il y a quand même une petite voix qui me susurre que j'y arriverai pas. Et là ce soir avant de partir pour ma séance, je me suis fait plein de films.

Le programme de la séance, c'est 20' d'échauffement puis 4 fois 5' vite avec 3' de récup et 15' de retour au calme. Rien d'extraordinaire ou d'infaisable. Et pourtant, avant de partir, je me suis dit que j'allais essayer, que si ça allait pas, et bah tant pis, j'arrête et j'essaie juste de garder la durée totale de la séance. Elle peut pas se taire, cette petite voix...

Je suis quand même partie avec tous ces doutes, et dans la tête la possibilité de laisser tomber. Au bout de 20', je pars pour la première série, pfou, dur, mais je la finis sans trop de bobo, du coup, je fais la deuxième, et aussi la troisième, et puis quand y'en a plus qu'une, il faut la faire aussi (celle là, fut quand même difficile). Et cette saleté de petite voix, qui à moins de 2 semaines de la course me fait douter alors qu'il y a pas de raison!

Du coup, je ne sais plus trop quoi penser...

1h07   10km   9,0km/h   pas de cardio   Séries de 5' à 10.8, 10.5, 10.7 et 10.9km/h

Saleté de petite voix, tais toi ou vas voir ailleurs si j'y suis!

Commentaires

Restes Zen (je sais c'est facile à dire... moi aussi je stresse).
L'entrainement va payer, c'est dur parfois mais faut s'accrocher !

Je suis pleinement confiant dans tes capacités, tu vas faire une superbe course et surtout le plus important : tu vas te faire plaisir !

Keep running and take care ;-)

Écrit par : Cédric | 30/09/2009

Bonne nouvelle : tu es NORMALE !!! LOL
Des doutes, on en a tous, je crois, surtout quand comme toi ou moi, on n'a pas tant d'expérience ... C'est un peu comme le track, c'est un mal (presque) nécessaire ;-)
T'inquiète, tu t'es largement assez préparée, surtout ne fais pas l'erreur de vouloir en faire trop les derniers jours, pour te rassurer ! Tu restes bien sage et tu suis ton plan scrupuleusement, hein !

Écrit par : Valérie | 30/09/2009

Un peu normal car tu as beaucoup donné de ta personne durant de nombreuses semaines. Maintenant tu as peur que celà soit vain. Même si tu n' arriverais pas le jour J à atteindre tes objectifs chronomètrique tu sais que tu ne t' es pas entraîner pour rien. Tu sais que tu as progressé. Et puis l' essentiel n' est pas dans le temps mais dans le plaisir qu' on prend à courir (enfin c' est ce que je pense). Enjoy !

Écrit par : ErycC | 30/09/2009

Si nous attendons être prêt pour faire quelque chose, nous ferons rien dans la vie. Bonne course !

Écrit par : K'koud | 01/10/2009

Je sais bien que je suis normale. Ou alors on est tous pas normal, car je la lis (à défaut de l'entendre) cette petite voix chez vous aussi.
C'est juste que cela me gave de me mettre à douter maintenant, sans vraie raison...

Écrit par : Rasmette | 01/10/2009

je l'ai eu aussi cette P'tin de petite voix.
et comme toi, une fois sur le terrain, la séance s'est faite.
rien de plus normal, tout le monde l'a eu. et tu l'aura encore.

Écrit par : Bruno | 03/10/2009

Les commentaires sont fermés.