Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/09/2009

A la mine!

J'ai réussi à capter un réseau WIFI à l'hôtel, le seul et unique non protégé du secteur. Chouette!!

Je dois être dingue : ce matin je me suis levée à 5h15 pour aller courir. Vraiment dingue! Bon OK, à ma décharge, j'avais de la route à faire, mais je suis arrivée à 7h15 pour une course à 9h40!!! Aucun problème pour garer ma voiture, j'ai même pu faire un petit somme.

La course, allons tout de suite au fait, j'ai pas aimé, pas détesté non plus, mais pas aimé. J'en attendais peut être trop?

J'ai bien fait de choisir la course la plus courte, parce que deux terrils, cela m'a suffit. Le premier tout seul m'aurait suffit même. Faut que j'explique.

terrils_5.jpg

Bon, vous voyez l'arbre au plein milieu, jusqu'à lui, cela a bien été. A quatre pattes, mais bien été quand même. Et après, je me suis vautrée, mais bien vautrée! Et à plat ventre et j'ai glissé sur quelques mètres comme si j'étais sur une piste de ski, sauf qu'en ski, cela fait pas mal. A plat ventre, impossible de s'arrêter bien entendu, j'ai réussi à me remettre sur le dos et comme ça, j'ai pu m'arrêter, mais pas autrement.

Ensuite, j'ai eu un mal pas possible à me remettre dans le bon sens, j'arrivait pas à récupérer des appuis sans glisser. Et l'énervement aidant, je montais un pas et descendais d'une glissade!! Rhaaaaa!

Au final, je suis sortie du terril avant-avant dernière...

J'ai pris un gros coup au moral à ce moment là. Pour la première fois de ma vie dans une course, j'ai même pensé à l'abandon... J'avais une bonne excuse avec mes genoux en sang... Et puis, j'ai réfléchi et quand j'ai réalisé que cela voulait dire redescendre par où je venais de passer, j'ai encore réfléchi et préféré continuer!

La descente était plus simple, heureusement. Et de dépit (pour ne pas dire de rage), j'ai couru comme jamais pour essayer de rattraper du monde. Avant le deuxième terril sur du plat, j'ai réussi à remonter une dixaine de personnes.

Le deuxième terril, il était beaucoup plus simple, cela ressemblait plus à un chemin, qui montait certes, mais un chemin. J'ai marché pendant presque toute la montée, parce que c'était raide quand même. J'ai encore doublé quelques personnes, même en marchant. A partir de maintenant, il y a les premiers coureurs de la course suivante qui arrivent et qui doublent. Y'a pas photo, on n'a pas la même foulée. Et je parle même pas de la descente. Ils ont des chevilles de remplacement pour gambader comme ça?

Et la fin, c'est du tout plat, alors je me remet de nouveau à mon rythme. Hormis jusqu'au premier terril, j'aurais doublé du monde en continu, au final (si j'en crois le classement provisoire), il y a une cinquantaine de personnes qui finissent derrière moi.

J'ai fini toute noire, comme un mineur à force de me rouler par terre. J'ai déchiré mon corsaire (heureusement que je n'avais pas mis de short comme j'avais imaginé le faire), mon tee-shirt blanc et jaune est maintenant gris. Et mes runnings? A l'origine elles étaient grises, alors elles le sont encore.

Arrivée à l'hotel, j'ai pris un bain... Puis une douche, car la couleur de l'eau du bain ne m'inspirait pas trop. Et pourtant, j'avais fait un premier lavage sur place.

Et j'ai fait aussi le bilan de mes blessures, je suis toute rapée : à un coude, à une main, sur le ventre, sur une cuisse, et sur les deux jambes. Ca pique, ca fait mal. C'est une blessure de gamin, j'me rappelais pas que cela fait mal comme ça. Et j'ai pas ma maman pour faire un bisou dessus!!!!

terrils_3.jpg
Le parcours

Commentaires

Excellent ! Tu m'as fait beaucoup rire, j'adore ton sens de l'auto-dérision ! Cela dit, chapeau bas, tu m'épates ! Moi, c'est simple, je ne ferai jamais un truc de dingues pareil ! Bravo, et récupère bien maintenant, faudra du jus pour ton semi ;-)

Écrit par : Valérie | 27/09/2009

He beh... toi t'es le genre à surprendre le monde ;-)

Bravo à toi, maintenant faut se reposer hein !

Écrit par : Cédric | 27/09/2009

C' est une course de l' extrême :) Soignes toi, laves toi (encore une fois) et bonne récupèration :)

Écrit par : ErycC | 28/09/2009

CHAPEAU pour être aller au bon de ton calavaire.
Chapeau bas.
par contre, excuse moi, mais tu est folle, vous êtes fous. vous êtes tous fous de faire des courses comme ça.
c'est pas des courses, c'est la marche des esclaves.

Écrit par : Bruno | 28/09/2009

super Rasmette te voila vacciner maintenant ....
mais tu n'avais peut être pas les bonnes chaussures ?

bonne récup !
tu aurais nous prendre une photo du mineur aulors ..

Écrit par : riri | 28/09/2009

@Valérie : ce n'était pas si dingue que cela. A part ce premier terril à passer. Il paraît que le troisième des autres courses était bien aussi. On m'a parlé d'une corde pour le grimper!!
@Cédric : le repos c'est pour dans deux semaines quand les 20km seront derrière moi...
@Erycc : tu vas rire, il m'en reste encore du noir : j'ai pas réussi à me refaire des ongles nickel...
@Bruno : t'as bien raison pour la marche des esclaves. Comment t'as su? Pourtant t'étais pas dans le terril, si??
@riri : J'avais pas pris mon appareil. Et j'ai pas eu l'impression d'être prise en photo. Alors, il ne doit pas y avoir de preuve qui traîne...

Écrit par : Rasmette | 28/09/2009

Woaw! Tu es allé au bout de la course même si tu t'es fait mal, BRAVO ! La photo de la montée montre bien comment ça grimpe, c'est de l'escalade cette pente!
Remets toi bien et bonne guérison pour tes plaies.

Écrit par : K'koud | 28/09/2009

Tu aurais du prendre les skis pour la descente ;)

Ya pas déjà des pistes sur les terrils ?

Écrit par : Djailla | 28/09/2009

@K'koud : c'est pas moi qu'il faut félicité pour ma course de ce we. Ce que j'ai fait à côté de toi, c'est de la rigolade...
@Djailla : mais je voulais pas le descendre le terril (en tout cas pas à cet endroit là), j'voulais le monter. Sinon, oui, il y a certains terrils qui sont aménagés en pistes (à Amneville par exemple).

Écrit par : Rasmette | 29/09/2009

Il n'y a pas une distance qui vaut mieux qu'une autre, tous les distances possèdent leur propre difficulté.

Écrit par : K'koud | 29/09/2009

Oui, mais quand même... Y'a pas photo entre nous deux ce we!

Écrit par : Rasmette | 30/09/2009

Les commentaires sont fermés.