Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/02/2009

Suite à hier et préparation de demain

Hier soir de retour chez moi, j'ai envoyé quand même mon inscription au marathon du Médoc, même sans certificat médical valable. J'ai mis celui que j'utilise actuellement et qui est bon jusqu'en Juillet. J'ai également mis un petit mot avec, disant que puisque ce certificat était encore valable quelques mois, je ne souhaitais pas aller voir un médecin tout de suite. Faut penser au trou de la sécu! (ça je ne l'ai pas écrit). Et que dès que j'en aurai un, je leur enverrai pour compléter mon dossier. On verra bien...

Je me suis aussi inscrite à une autre course du coup. A Antony dans le 92. L'épreuve principale c'est un semi, mais il y a aussi un 7,5km et un 4,3km réservée au femmes. Je me suis inscrite pour le 7,5km. La course est le 15/03, une semaine après le semi de Paris.

J'ai aussi regardé pour m'inscrire au Lyon Urban Trail. Le petit parcours de 21km, c'est en Juin. [Mon certificat est toujour valable, faut que j'en profite]. Mais j'arrive pas à m'inscrire sur internet et le formulaire pour l'inscription par courrier n'existe pas encore. Je verrai à mon retour de congé.

Et maintenant la séance d'aujourd'hui : S5J3 1h footing

Réalisé : 1h   8,67km   8,7km/h   FCmoy=162

Je suis allée trop vite. Et pourtant, c'était pas force de vouloir ralentir. Mais je finissais toujours par revenir à ma vitesse de croisière. Au bout d'un moment, j'ai abandonné et continué comme cela. De toutes façons, j'étais bien. Enfin, j'étais bien côté respiration et coeur. Parce que du côté des cuisses, j'avais des courbatures. Cela doit être les 30 flexions d'hier qui m'ont ruiné comme cela, sans oublié que j'avais quand même aussi couru hier.

Demain, c'est départ en vacances. Pour faire toutes les séances de mon plan, il m'en reste 4 à placer d'ici le Semi. 1 de 50', 1 de 1h10, 2 de 30'. C'est pas gagné que je les fasses, surtout celles où il y a un peu de fractionné. Je vais quand même embarquer tout ce qu'il faut pour courir (en essayant de ne pas oublier des morceaux cette fois ci...). Mais je ne suis pas sûre de les sortir du sac.

Sur ce, à dans une semaine!!!

26/02/2009

Mitigée

Journée mitigée aujourd'hui.

D'abord je suis dégoutée, j'ai pas pu courir pendant les deux jours de mon déplacement. C'est pas que j'ai pas eu le temps. C'est juste que j'avais oublié un élément indispensable pour aller courir. Je m'en suis voulue à mort. D'un rien, je serai allée en racheter un nouveau. Mais là où j'étais, ce n'est pas Paris et tous les magasins ferment tôt. Et je n'ai pas pu non plus y aller hier soir car je suis rentrée à la maison à 21h00. Au final, cela m'a donc fait trois jours de repos de suite. Autant dire qu'aujourd'hui j'avais la patate!

Et donc aujourd'hui:

Ce matin, c'était ma visite médicale annuelle obligatoire pour mon travail. D'habitude, je vois toujours le même medecin qui me connait et qui me fait donc mes certificats médicaux. Mais cela commence mal, il est pas là.

Je tombe donc sur une dame. Que je vois pour la première fois. Qui me fait donc refaire le tour de mes antécédants, de ma famille, de ma thyroide, ... Et ça, franchement, cela me gave. Elle me prend ma tension, mes pulsations, fait le tour de ma peau, etc... Tout va bien qu'elle me dit, c'est parfait! Chouette, je lui demande donc un certificat médical, comme d'hab quoi.

Là, elle me dit qu'il faut prévenir plus tôt parce que dans ce cas là il y a un test d'effort à faire et un électrocardiogramme. Pour l'électrocardiogramme, c'est bon, j'en avais fait un l'année dernière en Juin. Elle veut bien le prendre en compte. On passe donc ensuite au test de l'effort : 30 flexions.

Pour les faire, pas de problème (quand même, je m'entraine...).

Vient le moment de la tension : elle mesure 18/8 juste après l'effort. Et cela lui semble trop. Mais moi, j'ai jamais été dans la norme pour la tension : quand les autres on 12 au repos, moi j'ai 13 ou 14. Alors à l'effort, c'est pareil, je suis au-dessus de la norme. Quand j'étais petite, j'avais fait pleins de tests sur ce sujet. A force, cela me stressait tellement que même allongée, je montais à 20, voir 21. Mais le cardiologue où mes parents m'avaient emmené à l'époque n'avait rien vu et leur avait donc expliqué ce que j'ai dit plus haut. Mais c'était il y a ... 19 ou 20 ans. Alors forcément, cette docteur là, elle a rien voulu savoir. Et elle ne m'a pas fait de certificat médical du coup. Par contre, elle m'a fait une lettre pour mon médecin traitant où elle lui demande un test d'effort pour 'être sûr, même si c'est probablement pas grave'.

Du coup, je vais devoir aller chez un médecin et chez un cardiologue. Et je pars en vacances, puis en déplacement. Et j'ai toujours pas de certificat médical. Et comment je fais pour m'inscrire au marathon du Médoc sans certificat médical?

Pendant qu'elle me disait que c'était 'probablement pas grave, mais que c'était pour être sûre', il y a un moment, où comme dans les dessins animés, je me voyais avec une bulle au-dessus de la tête avec dedans ce que je veux faire et Pff! la bulle explose...

Alors, oui. P.... fait c...

Du coup, je suis partie vexée. Je suis rentrée chez moi. J'ai appelé Chéri pour lui raconter. Faut dire qu'à lui aussi on lui a dit un truc équivalent lorsqu'il a fait le même test la dernière fois. Lui, son médecin entendait des bruits pas normaux. Mais il lui avait quand même filé son certificat. Et le cardiologue n'avait rien vu de particulier...

Et après je suis allée courir ma séance du jour. Y'a pas de raison. Cela fait 31 ans et 7 mois que je me coltine ce coeur et ces artères. Tout ça n'est pas complètement devenu hors d'usage du jour au lendemain parce qu'une médecin a un doute sur un truc 'probablement pas grave mais dont il faut être sûr'.

Prévu : S4J2  40' footing + 7' (9,0km/h) + 5' footing + 7' (10,2km/h) + 5' Footing + 8' (9,6km/h)

Réalisé : 1h10   10,35km   8,9km/h   FCmoy=167

  • 20'44  3km  8,7km/h
  • 7'14  1,16km  9,6km/h
  • 6'19  0,84km  8,0km/h
  • 6'51  1,17km  10,2km/h
  • 13'02  1,83km  8,4km/h
  • 7'54  1,29km  9,8km/h
  • 7'56  1,06km  8,0km/h

Je suis partie super vite. Beaucoup plus vite que mon allure footing en tout cas. Forcément, j'étais énervée, et en plus j'avais trois jours de repos à faire passer. Les parties 'vites' m'ont un peu calmées. Et après chacune d'entre elles, j'ai marché un peu (entre 1' et 1'30). Parce que sinon, je repartais comme une furie...

Il va très bien mon coeur que je dit!!!

 

 

Même si je suis dégoûtée, je vais quand même aller faire les examens nécessaires parce que l'on ne joue pas avec la santé. Mais pas avant Avril.

23/02/2009

Ouaa, c'est beau

Je viens de tenter une exxpérience à partir de mon blog. Il faut aller sur le site . Et paramétrer le nom de son blog et cela fait un tableau avec les mots les plus utilisés.

Pour moi, cela donne ça.

wordle-1.jpg

 

Pourquoi 'courir' n'apparaît pas? C'est bizarre, ça!

Et pourquoi y a t'il café? Je n'en bois jamais alors je n'en parle pas!

Petite remarque : Si cela ne marche pas chez vous, ne me demandez pas, je ne saurais pas vous répondre pourquoi.

Ce n'était pas une réussite ...

... et aujourd'hui, je dois continuer à travailler.

Dans la deuxième course (on est arrivé trop tard pour la première), je joue le 7 gagnant. Il termine deuxième...

Dans la troisième, la quatrième et la cinquième, je joue à chaque fois un cheval placé, c'est à dire qu'il doit finir dans les trois premiers. Et bien à chaque fois, ils ont été soit déclassés, soit très proches de la dernière place...

Dans la sixième, miracle, le cheval que je joue termine 2ème. Chouette, j'ai gagné 9,80€. Vive TUISKIS!!!

Dans la septième et la huitième course, on perd encore. Et pourtant on avait pas choisi les plus mauvais des chevaux quand on misait.

Cela défie quand même toutes les règles de la statistique. Je l'avais pas encore dit, mais Chéri pariait aussi à chaque course, et pas le même cheval que moi. Pour multiplier les chances. Il parait.

Heureusement que l'on ne mise que le minimum à chaque fois.

Heureusement que c'était quand même une belle journée. On est meilleur parieur sur les courses d'obstacles où, des fois, on revient avec plus d'argent que ce que l'on avait en arrivant.